En ligne (connectés) : 0 29

Marche pacifique : Les femmes membres du FNDC réclament justice pour les cas de mort lors des manifestations politiques

Femmes-FNDC-1

Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, les femmes membres du Front National pour la défense de la Constitution étaient dan la rue ce mercredi 23 octobre. Ces femmes de blanc vêtues ont dénoncé à travers cette manifestation pacifique les nombreux cas de tueries lors des manifestations politique en Guinée mais également le projet de la nouvelle constitution cher au parti au pouvoir.

« Halte aux tueries », « Non au 3e mandat » ou encore « Libérez nos enfants », sont entre autres slogans des femmes manifestantes. Du rond point Hamdallaye en passant par Belle-vue jusqu'à l’esplanade du stade du 28 septembre, la manifestation pacifique des femmes membres du FNDC a été encadrée par les femmes gendarmes et policières.

Arrivée au stade du 28 septembre, les femmes ont interpellé le chef de l’Etat Pr Alpha Condé sur les nombreux cas de tueries et demandé justice.

Femmes-2

« Il n’ya rien de plus précieux sur cette terre que la vie et celle là, les forces de l’ordre l’ont ôté à nos enfants. Nous exigeons que justice soit faite. Que des enquêtes soient ouvertes, les responsables poursuivis, jugés et punis conformément à la loi… A compter que de ce mercredi, 23 octobre 2019  toutes les femmes de guinée vont manifester dans leurs quartier et dansa leurs communes  jusqu’a ce que l’ouverture des enquêtes sur les crimes soit effective », a déclaré la porte parole des femmes manifestantes.

Il faut noter qu’aucun incident majeur n’a été signalé lors de cette manifestation des femmes membre du Front  National pour la Défense de la Constitution.

N’Famoussa Siby, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos

Advert your product, company here 728x90