En ligne (connectés) : 0 29

Marche pacifique du FNDC : « L'autoroute n’appartient pas au président de la République », s’insurge un manifestant

Manifestant

Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) est de nouveau dans la rue ce jeudi, 14 Novembre 2019 pour montrer son opposition à un éventuel troisième mandat du président de la république.

Contrairement  à la manifestation de la semaine dernière qui s'est déroulée du rond point de la Tannerie jusqu’à l’esplanade du stade du 28 septembre, cette marche d’aujourd’hui partira de l’aéroport Gbessia jusqu’au palais du peuple c'est du moins ce que compte faire les membres du FNDC qui refusent de se conformer à l’itinéraire donner par le gouvernement guinéen.

Pour ce vieil homme venu manifester son opposition contre un troisième mandat,  il n’appartient pas au président de la République d'imposer un itinéraire au manifestant.

« Nous, nous allons marcher sur l’autoroute parce que depuis le temps de la colonisation il y avait déjà cette autoroute. J'ai vécu tous les régimes  qui se sont succédés en Guinée. C’est pas parce qu’il a eu le pouvoir qu'il doit oublier qu'il est passé par là. Ils n'ont qu’à laisser la manifestation se tenir parce que ça a été autorisée par la constitution et l'autoroute ne l'appartient pas », a dénoncé Boubacar Barry.

Il faut signaler qu’il  y a un risque d’accrochage entre forces de l’ordre et manifestants du FNDC si toutes fois ceux-ci décident de rallier l’esplanade palais du peuple.

Nous y reviendrons…

Mamadou Samba Barry, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos