En ligne (connectés) : 0 28

Affaire Kidnapping à Conakry : Le FNDC envisage de porter plainte contre commissaire Fabou à la CPI

FNDC-Fabou

Au cours d'une conférence tenue ce vendredi 6 mars 2020, Ibrahima Diallo chargé des opérations du FNDC a réagit sur les cas de violences et de kidnapping des opposants au projet de troisième mandat en Guinée.

Selon Ibrahima Diallo, cette méthode de la DPJ de kidnapper et de torturer est l’œuvre du directeur central de la police judiciaire en l’occurrence le commissaire Fabou.

« Il vous souviendra qu'il a été l'une des pièces maîtresse du montage du fameux dossier du soi-disant attaque du domicile du président Alpha Condé. Et vous avez constaté depuis la nomination de Fabou comme directeur central de la police judiciaire, à la veille de chaque manifestation du FNDC, il sort des personnes et des armes et annonce que ces personnes sont arrêtées en prélude à la manifestation du FNDC. Il travail coûte que coûte afin de créer une connexion entre les violences et le FNDC et les méthodes qu’utilise le commissaire Fabou sont connues de tous », a dénoncé Ibrahima Diallo.

Par ailleurs, au nom du FNDC le chargé des opérations a annoncé qu'une plainte va être déposée auprès de la cour pénale internationale contre le commissaire Fabou et toute son équipe sur l’ensemble des violences et kidnapping enregistrés en Guinée.

« Nous voudrions prendre la communauté internationale en témoin, nous n'allons pas tarder à saisir à travers un courrier préventif la cour pénale internationale et les organisations de défense des droits humains mais aussi les institutions internationales sur les attitudes de commissaire Fabou et son équipe », a fait comprendre Ibrahima Diallo chargé des opérations du FNDC.

Mamadou Samba Barry, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos