En ligne (connectés) : 0 97

Violences en Guinée forestière : « Alpha Condé veut opposer les ethnies pour faire oublier son coup d'Etat constitutionnel », Faya Millimono

Faya-Millimono-BL

Des violences ont éclaté dans  la ville de N’Zérékoré hier dimanche 22 mars en marge du double scrutin législatif et référendaire  très contesté.

Plusieurs scènes de violences ont été enregistrées, des maisons brûlées, citoyens blessés. Même l’église protestante de N’Zérékoré n'a pas échappé. Cette maison de culte a été incendiée dans la soirée.

Pour le leader du bloc Libéral et acteur majeur du Front National pour la Défense de la Constitution, cette violence est le fait du président Alpha Condé qui cherche à diviser les ethnies de la zone forestière.

« Alpha Condé veut opposer les ethnies et les religions dans leurs localités on sait que les populations qui vivent en région forestière nous avons les guerzés, les Konons, les Tomas, les Kissis, qui sont en majorité chrétiens, s’attaquer à l’église c'est comme de les provoquer, les opposer à d'autres habitants de la Guinée forestière qui sont des Konias et des malinkés.  En créant un tel conflit Alpha veut détourner l’attention de l’opinion eh bien les gens vont oublier son coup d’Etat constitutionnel », a déclaré Dr Faya Millimono au micro de notre site www.224infos.org.

Pour préserver la paix dans cette zone très sensible de la Guinée, Dr Faya Millimono dit entrevoir des sensibilisations pour éviter que les choses ne dégénèrent.

« Alors c'est pourquoi depuis hier nous sommes au téléphone et nous appelons aux gens de ne pas céder à la division, ne céder pas à la provocation parce que céder à la provocation pourrait avoir des conséquences graves pour l’avenir de notre pays », a souhaité le leader du bloc Libéral.

A noter que d’après plusieurs sites d’information, les violences qui ont émaillé la commune urbaine de N’Zérékoré ont fait 4 morts.

Mamadou Samba Barry, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos