En ligne (connectés) : 0 38

Coronavirus : le grand pèlerinage de La Mecque maintenu, mais avec un « nombre très limité » de pèlerins

Mecque-Pelerinage

Pas plus d’un millier de pèlerins, « se trouvant à l’intérieur du royaume », pourront effectuer le hadj, à la fin de juillet, ont annoncé les autorités saoudiennes.

La pandémie due au nouveau coronavirus touche l’un des plus importants rassemblements religieux au monde. L’Arabie saoudite a annoncé, lundi 22 juin, le maintien, à la fin de juillet, du grand pèlerinage musulman de La Mecque, l’un des cinq piliers de l’islam. Mais le nombre de fidèles sera limité à un millier de personnes, de toutes nationalités, « se trouvant à l’intérieur du royaume » saoudien, conformément aux mesures de précaution pour contenir la propagation du Covid-19.

« Le nombre de pèlerins sera d’environ un millier, un peu moins, un peu plus », a précisé mardi le ministre du hadj et de la oumra, Mohammed Saleh Benten, lors d’une conférence de presse. « Le nombre n’atteindra pas les 10 000 ou les 100 000 », a-t-il insisté. Le pèlerinage sera limité à des fidèles de moins de 65 ans et qui ne sont pas atteints de maladies chroniques, a annoncé pour sa part le ministre de la santé, Tawfiq Ben Fawzan Al-Rabiah, au cours de la même conférence de presse. Les pèlerins seront testés avant leur arrivée dans la ville sainte et devront subir une quarantaine domestique après la fin du rituel, a-t-il ajouté.

Le ministre du hadj n’a pas précisé les critères de sélection des personnes qui seraient autorisées à effectuer le pèlerinage. Mais il a déclaré que les autorités saoudiennes allaient travailler étroitement avec les missions diplomatiques à Riyad pour sélectionner ces pèlerins.

Le Monde avec AFP


A propos de l'auteur :

224infos