En ligne (connectés) : 0 24

Alpha Condé à propos d'un 3e mandant «Ce sera la décision de la population guinéenne»

Alpha Conde entretien avec The economist

Le président de la République, Monsieur Alpha Condé vient d’accorder un entretien au journal britannique The Economist, de tropisme libéral.

Lors de cet entretien le chef de l’Etat est revenu sur l’épineuse question de la révision constitutionnelle qui lui permettrait de solliciter au peuple de Guinée un troisième mandat. Et le président de la république n’a pas semblé fermer la porte à cette possibilité.

« Ce sera la décision de la population guinéenne »

A la question de savoir s’il souhaite briguer un troisième mandat, le chef de l’Etat s’est remis à la volonté populaire « ce sera la décision de la population guinéenne pas la mienne ». Cette réponse sibylline laisse entrevoir que Monsieur Condé demandera l’avis du peuple. Cette demande d’avis n’est autre qu’un referendum au cours duquel le peuple sera appelé à se prononcer.

Le nombre de mandats du président de la République est limité à deux selon l’article 27 de la constitution de 2010

« Le Président de la République est élu au suffrage universel direct. La durée de son mandat est de cinq ans, renouvelable une fois.  En aucun cas, nul ne peut exercer plus de deux mandats présidentiels, consécutifs ou non »

Selon le très sérieux magazine britannique The Economist, le président Alpha Condé a déclaré que les limites de mandats empêchent les chefs d’Etat africains de réaliser les projets ambitieux pour leurs pays à long terme.

« Les présidents africains ne devraient pas avoir de limites de mandats, car ils les empêchent de réaliser des projets ambitieux à long terme », dit Alpha Condé.

Pour le 3è mandat, Alpha Condé reste clair : c’est « la décision de la population guinéenne, pas la mienne ».

Plus d'infos : The Economist ( https://www.economist.com/news/middle-east-and-africa/21741196-countrys-first-democratically-elected-president-thinks-he-may-be )


A propos de l'auteur :

224infos