En ligne (connectés) : 0 21

SOS/JUSTICE pour une étudiante enceinte de 7mois détenue à la Maison centrale de Conakry

sos justice pour Diaraye Balde

La jeune Diaraye Baldé est âgée de 20 ans et depuis le mois de novembre 2017, elle est détenue dans les geôles de la maison centrale, sans aucun jugement. Cette jeune étudiante est accusée de braquage et de vol à main armée par ses tuteurs.

Diaraye Baldé, selon le plaignant, a commandité une attaque à main armée au domicile familial qui a abouti au vol de la somme de 8 millions de francs guinéens et de quelques biens, non indiqués. Interrogée, la jeune femme se dit surprise d’une telle accusation mais comprend les motivations de ceux qui la poursuivent.

Sur les réseaux sociaux, la plateforme #GuineenneLibre a donné plus de precision avec une publication dont voici un extrait

A l'âge de 5ans, les parents de Diaraye ont confié leur fille pour une meilleure éducation. Cette jeune fille se nomme Diaraye Balde(Balde est le nom de son tuteur, le mari de sa tante qui s'occupait de son éducation et non celui de son père biologique), Diaraye est enceinte, elle est enfermée à la prison centrale depuis le début de sa grossesse, elle aura bientôt 8 mois de grossesse, elle a été violée par le mari de sa tante.

Sa tante pour se débarrasser de la fille et protéger l'image son mari, elle a dit aux voisins et aux amis de la petite que cette dernière se trouve au village pour se soigner suite à un debut de folie.

Selon l'amie de Diaraye qui m'a contacté, Diaraye est actuellement très faible avec son état et demande de l'aide, elle ne veut pas accoucher en prison.

Diaraye est orpheline de Père, sa mère très pauvre se sent faible dans cette histoire. Diaraye a besoin d'aide. Ses amies ont déjà contacté une ONG de la place afin d'apporter de l'aide!!

Sa tante (la grande sœur de sa mère) et son mari (le PDG d’une société de sécurité bien connue) qui poursuivent l’étudiante, seraient dans l’optique de la faire taire, pour éviter qu’elle ne mette sur la place publique des informations assez compromettantes pour le mari de sa tante. Ce dernier est accusé par Diaraye d’avoir abusé d’elle, durant de longues années, elle était sur le point de dévoiler cela avec des preuves à l’appui. C’est alors qu’elle a été interpellée puis écrouée à la prison civile de Coronthie.

Depuis plus de 5 mois, elle attend d’être située sur son sort, mais le procès tarde à se faire. En attendant, la grossesse de la détenue prend du volume et se rapproche de plus en plus de l’accouchement. Une grossesse qui serait, d’ailleurs l’œuvre de son tuteur.

Dans le prochain article, le site guineepanorama.com, compte dévoiler l’identité du tuteur en question (patron d’une société de gardiennage) et sur l’accusation d’abus sexuel dont il serait auteur.

A suivre.

// Avec Guineepanorama x GuinéenneLibre


A propos de l'auteur :

224infos