En ligne (connectés) : 0 49

Grève générale illimitée : L’appel du syndicat boudé au marché de Madina.

greve-cntg-madina-24juillet18

Apparemment l'appel à la grève générale illimitée de l'inter centrale Syndicale CNTG-USTG suite à l'augmentation du prix du litre du carburant à la pompe semble être boudé par les citoyens de la capitale guinéenne notamment au niveau du grand centre des affaires de Conakry, c'est à dire au grand marché de Madina.

Ici, si la première journée de grève générale illimitée a été légèrement suivie ce lundi 23 juillet 2018, il n'est de même pour ce Mardi 24 juillet deuxième journée de grève générale.

La circulation est restée très dense tant sur l'autoroute Fidel Castro que sur le pont menant dans le grand marché de Madina.

greve-cntg-madina2-24juillet18

Le commerce fonctionne presque à la normale dans ce marché. Cette situation est très palpable juste sur le pont du Marché où les femmes vendeuses vaquaient librement à leurs occupations.

greve-cntg-madina3-24juillet18

Sur le plan sécuritaire, aucun camion de la gendarmerie n'était présent sur les lieux. Seulement les agents de police chargés de régulariser la circulation au marché de Madina étaient présents. Des agents qui étaient d'ailleurs débordé par les embouteillages.

Il faut rappeler que l'élément déclencheur de cette grève générale illimitée par l'Inter centrale syndicale CNTG-USTG est l'augmentation du prix du litre du carburant à la pompe par le gouvernement.

La question que bon nombre de guinéens se posent est de savoir si l'Inter centrale Syndicale pourra faire fléchir le gouvernement guinéen qui n'est pas prêt à revenir sur sa décision ?

N'Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos