En ligne (connectés) : 0 16

Crise à la Cour Constitutionnelle : Le communiqué de l’UFR

sidya-toure-entretien

L’Union des Forces Républicaines (UFR) s’étonne de la démarche de huit conseillers de la Cour constitutionnelle visant à démettre le Président de ladite institution.

À cet effet, un Conseil Politique restreint s’est réuni ce matin 13 septembre 2018, au bureau du Président. Aux termes des discussions, l’Union des Forces Républicaines (UFR) rappelle l’article 101 al. 2 de la constitution, le Président de la Cour Constitutionnelle est élu par ses pairs pour une durée de neuf ans non renouvelable. Et, selon l’al. 1 du même article, les membres de la Cour constitutionnelle sont inamovibles pendant la durée de leur mandat.

Nous estimons, à l’UFR, que la motion de défiance n’est aucunement prévue par la loi pour destituer le Président de la Cour constitutionnelle.

Par conséquent, la Cour constitutionnelle représentant le socle de toute démocratie : la Guinée ne saurait se soustraire de ce principe universel.

Ainsi, toute volonté visant à compromettre le fonctionnement normal de cette institution constitutionnelle entraînera le pays dans une situation de non-droit.

L’Union des Forces Républicaines (UFR), tout en réitérant son attachement aux principes démocratiques, reste vigilante pour le respect des lois et règlements en République de Guinée.

Le Conseil Politique


A propos de l'auteur :

224infos

Advert your product, company here 728x90