En ligne (connectés) : 0 39

Urgent : Le SLECG annonce une grève générale dès le 03 octobre.

slecg-soumah-greve-3oct18

Le SLECG passe à la vitesse supérieure. Le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée réuni autour de son secrétaire Aboubacar Soumah le meneur du combat pour les huit millions de francs guinéens comme salaire de base pour les enseignants guinéens, a décidé, à l’issue de cette rencontre d’adresser un avis de grève à l’Etat guinéen. Dans cet avis, le secrétaire général du SLECG a annoncé une grève générale illimitée à partir du 03 octobre 2018 sur tout le territoire guinéen…

« Considérant le non-respect du protocole d’accord signé dans la salle du 28 septembre au palais du peuple le 13 mars 2018 ; Considérant la suspension des négociations suite à la déclaration du premier ministre ; Considérant le refus délibéré du gouvernement à relancer les négociations en dépit de la bonne volonté du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée SLECG ; Le syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée SLECG décide : De déclencher une grève générale illimitée sur toute l’étendue du territoire national dans le secteur éducatif le 03 octobre 2018. Le bureau exécutif national invite toutes les enseignantes, tous les enseignants et enseignants chercheurs de guinée à observer ce mot d’ordre de grève en restant à leurs domiciles. Il invite également les parents d’élèves à garder leurs enfants à la maison », a déclaré Aboubacar Soumah le virevoltant secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée.

Il faut noter que cette situation intervient suite à la déclaration du premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana sur les antennes de la télévision d’Etat qui a indiqué qu’il est impossible de payer les enseignants guinéens à huit millions de francs guinéens. Reste à savoir si l’école guinéenne sera sauvée cette année.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos