En ligne (connectés) : 0 69

Manifestation de l'opposition : le bilan fait état de deux morts à Bambéto.

manifestation

Malgré les multiples efforts fournis par les agents de sécurité en quadrillant le domicile privé de Cellou Dalein Diallo, chef de file de l'opposition républicaine pour empêcher la marche pacifique projetée par ce dernier et ses pairs, la journée de ce mardi, 30 octobre n'est pas restée sans conséquences néfastes dans certains quartiers de la ville de Conakry.

C'est le cas de Bambéto où on a découvert deux morts.

L'annonce a été même faite par le porte-parole de la police Nationale à travers un communiqué rendu public dans la nuit de ce mardi à la télévision Nationale. Selon le dit communiqué, deux corps ont été découverts au quartier Bambéto dans la journée du 30 octobre 2018.

« Il s'agit des nommés Moussa Sow, élève de la 7eme année, domicilié à Hamdallaye et de Mamadou Cellou Diallo né en 1988 à Noussi dans la préfecture de Labé, chauffeur de son état », a indiqué le porte-parole de la police Nationale.

S'agissant de Moussa, Boubacar Kassé souligne « Les enquêtes de voisinage révèlent qu'il a été pris en flagrant délit de vol d'un téléphone dans une concession à Bambéto dans la nuit du 29 au 30 octobre 2018. Le défunt aurait été molesté avant d'être relâché. Ce jour 30 octobre sur le chemin de l'école, le défunt Moussa Sow a rendu l'âme à Bambéto », dit-il.

police-gn

Poursuivant, le porte-parole de la police souligne que

« Mamadou Cellou Diallo, le corps a été découvert à Bambéto magasin aux environs de 13h(TU), avec des blessures au front », a déclaré kassé.

Il faut préciser que les deux corps sont au niveau du médecin légiste de l'hôpital Ignace Deen pour déterminer la cause et la nature de leur mort.

Mais en attendant, l'opposition elle, tient mordicus à la thèse de la mort par balles réelles.

Yamoussa Cheick Camara pour 224infos.org

A propos de l'auteur :

224infos