En ligne (connectés) : 0 56

AG UFR : Sidya Touré « 2020 Sékhoutouréyah ».

ag-ufr-sidya-toure

L'UFR, l'Union des forces républicaines a tenu ce samedi 24 novembre 2018, son assemblée générale hebdomadaire à son siège à dans la commune de Matam.

La rencontre a connu la présentation officielle des élus communaux du parti. Sidya Touré le président de l'Union des forces républicaines a survolé l'actualité sociopolitique du pays.

« 2020 Sékhoutouréyah », c'est le slogan que scandaient tous les militants et sympathisants de l'UFR présents à cette assemblée générale présidée par Sidya Touré lui-même «  Il faut que je vienne vous encourager et vous dire que la lutte qu'on a commencé, ça va continuer », a lancé le président de l'UFR.

Après plus de 2 mois d'absence à son siège, Sidya Touré a eu la nécessité ce samedi de présenter ses élus dans les différentes communes de la Ville de Conakry et de l'intérieur du pays. Il a par ailleurs, déploré les dérives qui ont caractérisé les élections communales du 04 février dernier dans plusieurs circonscriptions du pays

«  Nous avons gagné la commune rurale de Hermakônô à 45 km de Faranah. Nos conseillers ont été arrêtés. On n’a pu les sortir à coup d'argent, après ils ont été encore arrêtés, même la femme du maire a été interpellée », Il en est de même dans la commune urbaine de Boké selon Sidya Touré.

Le président de la 3eme force politique de la Guinée dénonce à cet effet "une pagaille" orchestrée par le parti au pouvoir dans la cité

«  On ne peut pas faire ça dans un Etat. Ça veut dire que nous sommes plus dans un Etat. Nous sommes dans un système qui ressemble vraiment à une pagaille non organisée, totalement.  Pagaille qui fait que chacun peut faire, notamment le parti au pouvoir peut faire ce qu'il veut », a dénoncé Sidya  Touré.

À en croire, le président de l'Union des forces républicaines, la situation sociopolitique que traverse le pays est inquiétante. C'est pourquoi il compte organiser dans la semaine à venir une conférence de presse avec son bureau politique pour échanger et trouver des solutions pour une sortie de crise politique dans notre pays.

Yamoussa Cheick Camara pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos