En ligne (connectés) : 0 25

Sécurité : la technologie et l’innovation au cœur d’un séminaire organisé par UBORA (NEC).

seminaire-securite

A travers un séminaire organisé ce mercredi, 28 novembre 2018 dans un réceptif Hôtelier de la place par la structure UBORA consulting Service, les services de sécurité ont été outillés sur les innovations des nouvelles technologies dans la surveillance à travers des aspects comme la reconnaissance faciale, le système d’automatisation des empreintes digitales par la structure associée d’UBORA qui est NEC.

Ce séminaire d’une journée qui a connu la participation de plusieurs acteurs de la sécurité s’est tenu sous le thème : L’instinct d’innover.

seminaire-securite-tribune

Pour le directeur associé de UBORA consulting service, le monde change au rythme des nouvelles technologies de l’information et de la communication

« Tous les aspects de la vie humaine sont soumis à des nouvelles forces dont on n’a pas encore mesuré toutes les dimensions, ni tous les effets. L’enjeu c’est de nous donner dans ces moyens de maintenir le rythme du progrès, afin de rester au contact de l’économie du savoir pour ne pas courir le risque de la marginalisation…Nous souhaitons initié à travers ce projet que nous allons exécuter dans les différents pays africains, implanter cette politique systématique de transfert de compétence et de technologie aux jeunes actuels et à la future génération qui côtoie le marché de l’emploi et de la formation professionnelle. Nous espérons que le forum qui verra la contribution d’experts sur la cybercriminalité, le système d’automatisation des empreintes digitales, la reconnaissance faciale va favoriser les échanges fructueux ceci servira à faire connaitre et progresser cet instinct d’innovation des sciences et de la technologie en république de Guinée et sur le continent africain », Patrice Siani directeur associé d’UBORA Consulting.

seminaire-securite-UBORA

NEC est une société leader dans le domaine des TIC qui s’est focalisée sur l’établissement d’infrastructures sociales à travers le monde. Une distinction reconnue également par l’ambassadeur du japon en Guinée

« Une des meilleures compagnies de nos jours c’est Nippo Electrique Company (NEC). NEC est très connu par les gens de coopération de ma génération…la Guinée a besoin d’investissement étrangère, si Mr le vice-président de la NEC une des plus grandes compagnies arrive en Guinée ça donne une très bonne signe pour les compagnies japonaise. Cela veut dire il n’y a pas de danger de venir ici », dit l’ambassadeur du Japon en Guinée Hisanobu Hasama.

seminaire-securite-ministre

Présent à ce séminaire, la ministre de la Coopération et de l’intégration africaine a remercié débord les initiateurs de cette rencontre avant d’exprimer un souhait ardent de voir la Guinée se munir de ces technologies afin de mieux lutter contre l’insécurité

« Grâce à l’opportunité que la compagnie NEC nous offre nous allons apprendre des technologies nouvelles qui nous permettrons dans ce contexte aujourd’hui si volatile et si fragile de mieux  nous prévenir des questions de sécurité, de terrorisme et mais surtout d’harmoniser les moyens qui sont les nôtres pour que toutes les questions soient prisent en compte. En guinée nous n’avons pas l’intention de juste être dans le temps, mais avec NEC je l’espère, je le souhaite nous allons rattraper le retard et être à la pointe des questions-là », a déclaré la ministre de la Coopération et de l’intégration africaine Djene Keita.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos