En ligne (connectés) : 0 31

SLECG/Signature du protocole : Les enseignants fatigués de patienter, menacent de descendre dans la rue.

slecg-fatigue-dattendre-signature protocole

La tension commence à monter au palais du peuple. Présents depuis 12h pour assister à la signature du protocole d’accord trouvé entre le syndicat et le gouvernement, les enseignants grévistes n'en veulent plus d'attendre. Certains parmi eux, décident de descendre dans la rue afin de réclamer la signature de l’accord. Ils dénoncent le retard de la partie gouvernementale.

L’attente se fait longue, la fatigue s'installe chez les enseignants grévistes mais également la frustration. Frustration que ces enseignants expliquent par le fait du retard qu'accuse la partie gouvernementale pour la finalisation de l’accord trouvé dans  le cadre de la résolution de la crise dans le secteur éducatif.

Les enseignants veulent de ce fait,  descendre dans la rue pour dénoncer cet état de fait

« allons dans la rue,  c’est de la foutaise de la part du gouvernement », disent les enseignants, entre autres.

En sapeur pompier Amara Mansa Doumbouya de la cellule de communication du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) tente d’apaiser les tensions. Il invite les enseignants à la patience jusqu’à 21h heures. Heure à la quelle si rien n'est fait les enseignants seront dans l’obligation de rejoindre leurs domiciles

« le secrétaire général dit de patienter jusqu’à 21h si  on ne voit aucune délégation chacun rentre chez lui tout doucement. Personne ne va brûler un pneu sur la route », dit Amara Mansa Doumbouya.

Il faut rappeler que cette signature était prévue hier mardi avant d’être reportée pour ce mercredi. Désormais, nous sommes prèsqu’à 72h depuis l’annonce de la signature de ce protocole, et toujours sans issue.

Nous y reviendrons...

N'Famoussa siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos