En ligne (connectés) : 0 28

Nouvelle CENI : « cette opposition n’obtiendra rien de cette CENI », selon Fodé Mohamed Soumah

nouvelle-ceni-fode-mohamed-sou

La mise en place de la nouvelle Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) devant organiser les élections à venir, suscite toujours de nombreuses réactions chez la classe politique guinéenne.

Le président de la Génération Citoyenne (GéCi) s’est prononcé sur la  recomposition de la CENI, à travers une conférence de presse ce vendredi, 25 janvier 2019. Pour Fodé Mohamed Soumah, l’opposition guinéenne vient de servir, une fois de plus,  son échec dans une assiette.

Le président du parti Génération Citoyenne  (GéCi) ne va pas par le dos de la cuillère. Selon lui, la nouvelle recomposition de la Commission Electorale Nationale Indépendante n’est pas en faveur de l’opposition mais plutôt de la mouvance présidentielle. Il soutient que l’opposition n’a aucune marche de manœuvre avec cette nouvelle CENI. Il explique cette situation par le manque de parité dans la recomposition de l’institution

« Le fait d’avoir perdu la parité au sein de la CENI montre que nous avons plus de politiciens que de politiques.  Vous ne pouvez pas aller à un affrontement si les forces sont déséquilibrées  dès le départ. Ils sont 7 commissaires de l’opposition face à 13 commissaires de la mouvance, à quelle occasion ils pourront obtenir gain de cause ? Je ne le vois pas. La parité s’était d’avoir 10 membres de l’opposition  et 10 de la mouvance. Donc,  ne rêvé pas cette opposition n’obtiendra rien de cette CENI parce qu’elle n’aura aucun moyen de pression », a indiqué le président du parti Génération Citoyenne  (GéCi).

En tout cas cette recomposition de la Commission Electorale Nationale Indépendante, instance  en charge de l’organisation des élections en Guinée occupe une place importante dans le débat politique guinéen.

N’Famoussa Siby 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos