En ligne (connectés) : 0 10

Contentieux de Matoto : « nous sortons vainqueur de cette décision », Me Salifou Beavogui

contentieux-matoto-mairie

Suite à la décision du ministre de l’administration et de la décentralisation d’annuler l l’élection du maire de la commune de Matoto après les incidents qui ont émaillé le processus, le candidat de l’UFDG Kalémodou Yansané a décidé d’attaquer cette décision du ministre devant la cour supreme.

Contre toute attente, celle-ci vient de se déclarer incompétente pour régler ce contentieux ce jeudi, 31 janvier 2019.

Pour le Kalémodou Yansané candidat de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée cette décision du ministre d’annuler le vote dans la commune de Matoto n’est pas de son ressort. C’est dans cette perspective qu’il a décidé de saisir la cour supreme. L’avocat du candidat de l’UFDG soutient que cette décision viole les dispositions de la loi

« En droit,  l’annulation d’une élection relève plutôt des attributions de la justice que le ministre de l’administration du territoire. Nous avons donc  estimé que sa décision violait les dispositions des articles 135  du code des collectivités locales et 140 de dit code électorale. C’est pour cette raison que nous avons attaqué sa décision d’annulation ou de reprise devant la chambre administratif de la cour suprême  conformément à l’article 88 de la loi sur la cour pour excès de pouvoir », a déclaré  Me Salifou Beavogui.

Au finish, la cour supreme se déclare incompétente pour résoudre ce contentieux électoral. Une situation qui réconforte l’UFDG et son candidat car selon son avocat cette situation vient de mettre un terme pour une  quelconque  reprise de l’élection du maire de la commune de Matoto. Kalémodou Yansané reste le maire élu

« Finalement, à la suite du procès la cour a déclaré notre recours recevable, à la forme. Au fond,  la cour a constaté que la décision du ministre est indissociable au contentieux électoral, et conséquemment s’est déclaré incompétente. La conséquence que nous tirons de cette décision c’est que nous sortons vainqueur  de cette décision. Pour nous, le maire est déjà élu et que le processus va continuer par les adjoints et les autres membres », a indiqué Me Salifou Beavogui.

En tout cas la situation de la commune de Matoto est loin de connaitre son épilogue. Le candidat du RPG arc en ciel Mamadou Tos Camara crie également à la victoire.

N’Famoussa Siby 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos