En ligne (connectés) : 0 22

Projet de nouvelle constitution : les Forces Sociales mettent en garde contre les manœuvres au sein de la société civile

forcesgn-logo

Les Forces Sociales de Guinée portent à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que dans le cadre de la mise en œuvre du projet de nouvelle constitution pour octroyer un pouvoir à vie à l’actuel Président de la République, certains membres du Gouvernement et de la présidence de la République ont entrepris des démarches démoniaques pour la création d’une panoplie d’organisations

« de la société civile » dont le but sera de faire la promotion de ce projet aux conséquences terribles pour notre jeune démocratie.

Une réunion dont nous détenons les détails a été tenue la semaine dernière au niveau de la présidence à l’initiative d’un Ministre d’État. Le but de cette réunion était tout bonnement de contrecarrer les efforts des véritables organisations de la société civile afin de défendre la Constitution et les acquis démocratiques.

Il résulterait de cette réunion que les autorités présentes planifient avidement de créer plusieurs organisations fantoches acquises à leur cause. Cette stratégie de propagande particulièrement malsaine nous répugne profondément. Leur intention est de détourner l’âme de la société civile, toujours acquise à la défense des intérêts de la population, en utilisant ses voies pour semer le trouble et la confusion au sein de la population.

Nous dénonçons fermement cette entreprise diabolique et appelons les citoyens à la plus grande vigilance.

Les Forces Sociales de Guinée continueront sans relâche à combattre les sirènes révisionnistes pour le bien de la population guinéenne. La fonction de la Loi est de nous protéger. Mais qui protège la Loi ? Les Forces Sociale de Guinée ne cesseront jamais d’œuvrer pour le respect de la Constitution et l’application de ses dispositions.

Dans le souci de préserver la paix et la quiétude sociale, les Forces Sociales de Guinée réitèrent leur demande au Président de la République à œuvrer pour le respect de la constitution guinéenne en rendant le pouvoir à son prédécesseur en 2020.

Conakry, le 21 mars 2019

La Coordination Nationale

Le Chargé des Opérations

Ibrahima Diallo

 

 


A propos de l'auteur :

224infos