En ligne (connectés) : 0 26

Front anti 3e Mandat : les femmes s’engagent à barrer la route à un 3e mandat

femmes-fndc

Le Front National pour la Défense de la Constitution grossi. Après les hommes, voilà autour des femmes de l’opposition guinéenne d’adhérer à cette plate forme née pour barrer la route à toute éventuelle modification de la constitution. Ces femmes de plusieurs partis politiques et de la société civile  étaient réunies ce jeudi, 25 avril 2019 au siège de la PCUD à Kipé dans la commune de Ratoma.

Elles sont très nombreuses les femmes de l’opposition à rejoindre le siège du Front National pour la Défense de la Constitution à Kipé. Vêtues de rouge (signe de protestation) ces femmes étaient munies des affiches sur les quelles ont pouvait lire entre autres « Ne touche pas à ma constitution », « A bas le 3e mandat » ou encore « Non au 3e mandat ».

Mme Maimouna Bah Diallo  vice présidente du comité national des femmes de l’UFDG porte parole de ces femmes, a indiqué dans son intervention, l’objectif de cette adhésion au FNDC.

« Nous femmes du Front National pour la Défense de la Constitution, exigeons, le respect inconditionnel de ces dispositions (articles 27 et 154 de la constitution). Nous interpellons le Chef de l’État à ne pas succomber aux sirènes révisionnistes.  Le citoyen guinéen qui a prêté serment devant le peuple, et  juré de respecter et de faire respecter notre constitution, est bel et bien le président », dit la porte parole.

Les femmes désormais du Front National pour la Défense de la Constitution invitent donc leurs consœurs à rejoindre le mouvement pour donner force à la lutte pour l’alternance en 2020

« La femme guinéenne en a marre, nous sommes prêtes pour le combat. Ce fardeau, se repose sur le dos de la femme. Nous voulons l’alternance dans ce pays. Nous invitons toutes les femmes de Guinée éprises de justice à se joindre à nous pour barrer la route à toute forme de violation de la constitution », a déclaré Maimouna Bah Diallo.

A noter que ces femmes comptent battre le pavé des la semaine prochaine à Conakry et à l’intérieur du pays pour dire NON au 3e mandat.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org

 

 


A propos de l'auteur :

224infos