En ligne (connectés) : 0 17

Economie : Lancement de #DIAFIN à Conakry, la première série de Dialogues sur l’inclusion financière

diafin19

La première série de dialogues sur l'Inclusion financière en Guinée et en Afrique (Dia’Fin) a été lancé ce vendredi 3 mai 2019 à Conakry.

Cette rencontre est organisée Sous le leadership de la Banque Centrale de la République Guinée. Elle vise à faciliter l'accès bancaire dans les zones les plus défavorisées. Ce cadre de dialogue a regroupé plusieurs acteurs impliqués dans la finance en Guinée et dans la sous région. Le DIAFIN  est une filiale de l'alliance pour l’inclusion financière (AFi)  qui regroupe en son sein les banques centrales et régulatrices de micro finances à travers le monde.

« La Guinée est membre de l’agence pour l’inclusion financière depuis 2009, en raison du développement des activités de l’agence, il était question de créer les initiatives régionales, une pour l’Afrique dont la banque centrale assure la présidence entre 2018 et 2020. C’est dans ce cadre que nous avons pensé qu’il fallait passer à une certaine vulgarisation de l’agence et les moyens à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs », a déclaré le gouverneur de la banque centrale Lounceny Nabé qui a animé le panel  l’inclusion financière, le rôle du régulateur.

diafin19

Le  panel portant sur le numérique au service de l'inclusion financière a été animé par le ministre des Postes et télécommunication et de l’économie numérique. Le Ministre Moustapha Mami Diaby a indiqué que les TICS jouent un rôle très important dans le monde économique d’aujourd’hui

« Aujourd’hui, quand vous disposez d’un téléphone, vous n’avez pas besoins de vous déplacer, vous pouvez souscrire aux facilités de transfert d’argent par le mobile, en activant une certaine application, sans qu’on ne vous demande où vous êtes, qui vous êtes et quelle est votre capacité financière », dit-il.

diafin19-curtisdiafin19-table-ronde

diafin19

L'inclusion financière est un élément  incontournable pour  réduire la pauvreté dans un pays. Il faut nécessairement offrir  un service de qualité et sécurisé à la population.

Ce nouveau rendez-vous financier a été co-organisé et exécuté par l'agence de communication baantou une filiale de wafrica (Women for Africa) groupe.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos