En ligne (connectés) : 0 20

FNCD/Ibrahima Diallo : « Nous donnons 60 jours à tous les ministres qui ne sont pas pour le troisième mandat à se déclarer »

Ibrahim-diallo-fndc

« Aujourd’hui, nous vous disons clairement, qu’au niveau du Front National pour la Défense de la Constitution, la sortie du premier ministre Ibrahima Kassory Fofana est considérée comme étant un non événement ».

C’est par ces mots que les membres du Front National pour la Défense de la Constitution ont entamé ce point de presse ce jeudi, 30 mai 2019 au siège de la PCUD.

Les défenseurs de la constitution actuelle reviennent à la charge contre le premier ministre chef du gouvernement Dr Ibrahima Kassory Fofana. Les membres du FNDC doutent de la moralité de l’homme. Ils estiment que Don Kass est capable de rejeter  les propos tenus lors de sa conférence de presse sur la mise en place d’une nouvelle constitution.

« Vous connaissez tous, la moralité du premier ministre Kassory Fofana. Celui qui insultait le président de la république hier est devenu son premier ministre aujourd’hui, il peut s’arrêter demain pour vous dire ce qu’il a affirmé hier lors de sa conférence de presse  est la conséquence des pressions qu’il a subi », a indiqué le responsable des opérations au FNDC, Ibrahima Diallo.

Le PM Kassory a déclaré lors de sa conférence de presse que tous les membres du gouvernement guinéen sont du même avis pour la mise en place d’une nouvelle constitution. Le Front pour la Défense de la Constitution donne un délai de 60 jours aux ministres qui ne sont pas dans cette idée à quitter le navire du gouvernement Kassory.

« Nous donnons 60 jours  à tous les ministres qui savent qu’ils ne sont pas pour la nouvelle constitution, qu’ils ne sont pas pour le troisième mandat à se déclarer et à faire valoir leurs droits à la démission, comme l’a fait Me Cheick Sacko, ministre de la justice. En tout état de cause, s’ils ne le font pas pendant ces  60 jours nous allons considérer tous les ministres de la république comme étant les promoteurs d’un mandat à vie pour Mr Alpha Condé et par conséquent,  ils seront tous responsables des conséquences qui adviendront du fait d’un tel projet », a laissé entendre Ibrahima Diallo.

En tout cas jusqu'à date, tous les membres du gouvernement Kassory Fofana sont pour la mise en place de la nouvelle constitution.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos