En ligne (connectés) : 0 31

Mahamadou Issoufou « Un de mes objectifs, c’est de passer le témoin en 2021 à un président démocratiquement élu »

Mahamadou-ISSOUFOU

Le débat sur un quelconque troisième mandat n’est pas d’actualité chez le président du Niger Mahamadou Issoufou. Le président en exercice de la CEDEAO a réaffirmé son souhait de laisser le fauteuil présidentiel au terme de son second et dernier mandat en 2021. Le président Mahamadou Issoufou a fait cette annonce lors de son interview sur rfi, ce vendredi 5 juillet 2019.

Pour ceux qui doutent encore, Mahamadou Issoufou ne briguera pas un troisième mandat. Le président en exercice de la CEDEAO va se limiter à ses deux mandats constitutionnels et organiser les élections en 2021 afin de passer le flambeau à un autre compatriote.

« …Le programme de renaissance que je mets en œuvre depuis 2011 prévoit, parmi ses priorités, la consolidation de la démocratie au Niger. La consolidation des institutions démocratiques, la fin de l’instabilité au Niger. Et un de mes objectifs, dans ce cadre, c’est de passer le témoin en 2021 à un président démocratiquement élu. Ça sera la première fois que ça va se produire au Niger depuis 1960. C’est une grande ambition pour moi et je suis conscient du fait que ces élections en 2021 doivent être des élections inclusives, des élections transparentes, mais des élections qui sont conformes aux lois, et aux lois de la République du Niger », a déclaré le président du Niger Mahamadou Issoufou.

Par ce geste, Mahamadou Issoufou donne une leçon de démocratie aux chefs d’Etats africains qui souhaitent modifier la constitution de leur pays pour pouvoir briguer un  mandat de plus.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos