En ligne (connectés) : 0 35

L’armée réquisitionnée dans la zone minière de Siguiri par les autorités du CNRD

doumbouya-31decembre

Les autorités militaires ont décidées dans la soirée du mardi 22 novembre à travers un communiqué réquisitionné l’armée à Siguiri.

Cette décision intervient suite à l’exploitation illégale de l’or dans ladite préfecture.

Dans ce communiqué, le ministre Mory Condé donne les raisons et qui selon lui est conforme aux textes de lois.

Il indique dans ce communiqué ce qui suit:

« L’État dans sa mission de garant de l’unité nationale, de la justice sociale des droits et libertés de l’intégrité territoriale, du respect de traités et accords internationaux a pris sa responsabilité à travers le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation et ce, conformément aux dispositions combinées des articles 28, 29 et suivants de la loi 2015/009/AN en date du 04 juin 2015 relative au maintien de l’ordre public en République de Guinée. De faire réquisitions aux forces de sécurité et de défense pour le maintien de l’ordre auprès des autorités décentralisées ou tout autre en assurant les fonctions dans la limite prévue par la loi dans la préfecture de Siguiri. Cette décision fait suite à l’envahissement de l’ensemble des périmètres miniers et agricoles des exploitants illégaux en complicité avec certaines personnes causant des atteintes graves à l’environnement et à la sécurité des citoyens en dépit des interdictions formelles des autorités administratives des localités concernées ».

Il poursuivant avec des menaces de sévir contre tout contrevenant :

« Cette opération qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre l’instabilité, la criminalité, le trafic d’armes et le grand banditisme permettra de procéder au démantèlement des installations et à la saisie des équipements et engins de ces exploitants illégaux dans la préfecture de Siguiri. Ces exploitants illégaux participent à la destruction de l’environnement, de l’écosystème et du couvert végétal en utilisant les engins lourds et les produits chimiques. Le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation rassure l’opinion publique nationale de son attachement au respect des règles qui gouvernent le maintien de l’ordre public en République de Guinée tout en invitant les citoyens à collaborer avec les forces de sécurité déployées à cet effet. Par ailleurs, le ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation met en garde tout administrateur ou élu local impliqué dans cette activité illégale sera démis de ses fonctions et fera l’objet de poursuite judiciaire (...) ».

Morciré Camara pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos