En ligne (connectés) : 0 23

Augmentation des taxes des téléphonies : «je n'ai instauré le moindre centime de taxe» Ismaël Dioubaté

ismael-dioubate-taxte-telephonie

Dans l’émission ‘’MIRADOR'' de FIM Fm ce mercredi, le ministre Ismaël Dioubaté s’est prononcé sur la grève qui secoue le milieu de la téléphonie. Une grève déclenchée par la FESATEL depuis le lundi dernier.

A entendre le ministre du Budget, la fédération du syndicat autonome des télécommunications et assimilées serait entrain de porter de fausses accusations contre le gouvernement, car aucune augmentation de taxe n’a été faite par lui en tant que ministre du budget.

« Sur la grève de la Fesatel, moi je n’ai pas instauré une taxe nouvelle sur la télécommunication, je suis formelle en tant que ministre du budget, je n’ai instauré le moindre centime de taxe sur la téléphonie parce qu’il y a un audit en cours qu’on a commandité financé par la BAD, il va concerner les banques, les secteurs de télécommunications et les mines. Dans tous les pays du monde, la notion du prix du transfert est une réalité à la fois dans les mines et dans la téléphonie, cet audit va nous permettre de connaître est-ce que les miniers et les gens de la téléphonie paient l’impôt », a fait comprendre le ministre  Ismaël Dioubaté.

Plus loin, le ministre a annoncé la réglementation du secteur de l’immobilier très prochainement. Selon le ministre certains concessionnaires se paient le luxe de faire payer leurs maisons en dollars sans pour autant payer des taxes.

« C’est vrai que les immeubles poussent comme des champignons, mais ce qui est choquant dedans, c’est que la plupart de ces appartements sont payés en dollars, alors que la réglementation d’échange l’interdit, mais le président de la République avait pris une initiative de recenser et de géo localiser tous les immeubles. On a les premiers résultats, et bientôt on va commencer à réglementer ce secteur », a rassuré le ministre

Mamadou Samba Barry


A propos de l'auteur :

224infos