En ligne (connectés) : 0 21

Enseignement technique/Rentrée : les salles de classes vides dans la commune urbaine de N’Zérékoré

Illustration de l'école

La rentrée des classes pour l'enseignement technique et professionnel était prévue pour ce lundi 09 novembre pour les classes de 2e et 3 e année. L'annonce faite dans un communiqué le 04 novembre dernier semble ne pas avoir été déployé dans la commune urbaine de N'Zérékoré où plusieurs apprenants ont répondu absents dans les salles de classes.

Au centre de formation professionnelle de N'Zérékoré (CFP), à l'école normale des instituteurs (ENI) et à l'école nationale de Santé publique, le constat est le même: les salles de classes sont presque vides parce que très peu d'apprenants sont présents. Manque d'information ou refus de reprendre les cours? On ne saurait le dire réellement. Les classes de 2e et de 3e année doivent encore reprendre les cours aujourd'hui au compte de l'école 2020-2021.

«Pour la classe de 2e année, j'ai reçu que quatre élèves mais je suis obligé de dispenser les cours», nous informe Doré Lah, chef d'atelier maçonnerie au CFP de N'Zérékoré.

Selon cet instructeur, cette absence est due au manque d'information. Kémoko Oularé, directeur des études et des stages à l'ENI de N'Zérékoré de son côté pense que la rentrée sera effective graduellement.

«La rentrée est fixée de façon graduelle. Aujourd'hui, on a répondu présent mais les élèves ne sont pas venus sinon les classes sont ouvertes », at-il précisé.

Avec cette faible affluence des étudiants, Mathieu Bonemy, élève de 2e année maçonnerie appelle ses amis à rejoindre les classes.

«Les cours sont compréhensifs et nous les suivons avec attention. Je demande aux amis de reprendre les cours car c'est important d'être au même niveau pour qu'on puisse partager les mêmes expériences », at-il lancé.

A l'ENI de N'Zérékoré, ce sont 380 étudiants qui sont retenus cette année dans les classes de 2e année et 260 étudiants en 1ere année.

Elisabeth Zézé Guilavogui


A propos de l'auteur :

224infos