En ligne (connectés) : 0 25

Guinée/COVID-19: Vers la fermeture des classes? «qu’on ne décrète pas la fermeture de toutes les écoles mais qu’on ferme les écoles qui sont réfracteurs au respect des gestes barrières » suggère Dr Dansa Kourouma

covid19-ecole-dansa-kourouma

L’éventualité d’une fermeture des écoles est sur toutes les lèvres depuis quelques jours.

Si pour bon nombre d’analystes l’Etat devrait envisager une nouvelle fois la fermeture des salles de classes pour éviter que la situation ne s’enlise pour cause de Covid-19, pour d’autres l’Etat devrait plutôt privilégier le respect des mesures sanitaires dans les salles de classe c’est le cas notamment de Dr Dansa Kourouma

« cette éventualité n’est pas à écarter mais ce n’est vraiment pas la solution pour maitriser Covid19 je pense qu'il doit y avoir de séries de rencontre avec les responsables des établissements notamment les fondateurs des écoles privées pour la prise des mesures urgentes a protéger les enfants et les enseignants a l’utilisation des gestes barrières qui sont aujourd’hui abandonner dans les écoles donc pour moi c’est un solution de coercitions pour exiger que les écoles respectent les gestes barrières et qu’il y ait des inspecteurs de l’éducation et de la santé qui passent dans les écoles pour vérifier le niveau de respect de ces gestes » a-t-il expliqué

Pour cet activiste, l’Etat guinéen devrait privilégier la vaccination afin de protéger les encadreurs et les élèves dans le milieu scolaire

« la deuxième chose qui est une solution très efficace c’est la vaccination d’abord les enseignants comme les enfants sont relativement mieux protégés par rapport à Covid19   que les adultes et les personnes d’un certain âge c’est de vacciné tous les enseignants et encadreurs des différentes écoles et universités », a suggéré Dr Dansa Kourouma

Il rappelle que l’Etat pour bien contrer cette maladie au sein du système éducatif, des mesures idoines doivent s’imposer dans les établissements guinéens

« il faut que la rigueur s’applique qu’on ne décrète pas la fermeture de toutes les écoles mais qu’on ferme les écoles qui sont réfracteurs au respect des gestes barrières » a lancé le président du CONOSCG

Le président du conseil national des organisation de la société civile guinéenne invite L’Etat guinéen à prendre des mesures plus rigoureuses afin de contrer cette pandémie en Guinée.

Mamadou Samba Barry


A propos de l'auteur :

224infos