En ligne (connectés) : 0 57

Des lauréats n’ont pas bénéficié de leurs bourses d’études : le ministre l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation fait une promesse

ministre-pre-universitaire

L’affaire avait fait assez de bruit dans la cité. Ils sont une centaine de lauréat session 2021 qui n’ont pas pu avoir leurs bourses d’études malgré que toutes les conditions sont réunies pour rentrer en possession de leurs bourses d’études.

Ce vendredi, les cadres du ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation ont rencontré les lauréats du baccalauréat session 2021 qui n’ont pas bénéficié de leurs bourses d’études.

Après avoir écouté attentivement les différentes requêtes des lauréats qui n’en demandent pas plus que leur rétablissement dans leur droit de boursier, le ministre a tout d’abord reconnu une défaillance dans le système d’octroi des bourses d’études au niveau de la Guinée

«  Il y a trois critères de choix, et nous la Guinée nous envoyons une liste comme cette année de cent lauréats par option et du coté du Maroc ils ont leurs propres critères, il y a d’abord l’âge, la moyenne générale et la note par matière de spécialité. Donc voici les trois critères d’information que nous avons à notre niveau sauf que nous avons des élèves qui ont été recalés qui remplissent tous ces trois critères, l’âge il est bon, la moyenne générale elle est bonne et les notes par matières de spécialités tout est bon, mais ils ne sont pas retenus et nous nous sommes dit qu’il y a un problème et qu’il faut chercher à comprendre ce qui se passe », a déclaré le ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation

Il a ensuite promis de tout mettre en ouvre pour le rétablissement très rapide de ces élèves dans leur droit

« Aujourd’hui ce que je peux vous rassurer ce que le gouvernement conduit par le colonel Mamadi Doumbouya, nous nous battons et nous faisons tout pour rétablir tous ceux qui sont opprimés parce que c’est de l’injustice et l’injustice ça ne gère pas les hommes tous ceux qui sont dans les situations normales et qui sont omis sur la liste des boursiers nous allons tout faire pour leur rétablir dans leur droit », a promis Guillaume Hawing ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation

Au sortir de la rencontre, le représentant des élèves du Franco-arabe, dit être sceptique quant à une bonne issue dans cette affaire. Pour lui certains cadres font tout pour écarter les élèves du Franco-arabe:

« Depuis 2010 comme vous le constatez nous les élèves de franco-arabe nous ne bénéficions pas de bourses d'études pour le Maroc alors que si vous constatez nous fournissons les mêmes efforts. Nous sommes des élèves comme eux, nous avons étudié ensemble, nous avons souffert ensemble. Nous pensons que c'est pour nous un droit d'aller aussi étudier à l'étranger. Nous avons écouté le message du ministre mais nous pensons que ça ne dépend pas du ministre. Nous pensons très franchement qu'il y a des cadres dans le ministère et dans les directions qui sont derrière cette situation-là. Ils disent tout simplement que les élèves de franco-arabe n'ont pas de niveau. Alors que nous aujourd'hui, nous sommes prêts à démontrer par A+B que nous avons le niveau », a expliqué Mohamed Chérif Kaba lauréats franco-arabe session 2021

boursier-mohamed-cherif-kaba

Quant à la porte parole des lauréats de l’enseignement générale, elle dit fonder un grand espoir au nouveau ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation au regard des promesses tenues :

« franchement je ne sais pas pourquoi je n’ai pas bénéficier de la bourse parc e que moi j’ai mes 18 ans selon les critères indiqués par le ministre en plus j’ai eu 13,68 de moyenne donc pour moi il faut que j’obtienne ma bourse parce que j’ai beaucoup révisé pour être lauréate et avoir le rang là et le discours du ministre j’apprécie vraiment comme il a dit qu’il va tout mettre en œuvre pour nous rétablir dans nos droits on attend de voir et je mets toute ma foi en lui en espérant qu’il va exhausser tout ce qu’il a dit », a indiqué Binty Rachel Mamy lauréate en sciences sociales

A rappeler qu’outre ces lauréats de la session 2021, ils sont une vingtaine de la session 2020 qui sont aussi dans les mêmes situations.

Mamadou Samba Barry pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos