En ligne (connectés) : 0 37

Santé : le collectif des personnels soignants réclament à l’ANSS leurs primes exceptionnelles.

personnels-soignants-prime

Le collectif des personnels soignants a animé ce mardi une conférence à la maison de la presse. L’objectif de cette conférence était d’attirer l’attention de l’opinion publique sur leur revendication par rapport au non payement des primes exceptionnelles qui leur étaient destinées depuis le dernier régime dans le cadre de la lutte contre la covid-19.

Ce collectif des personnels soignants réclame leur prime exceptionnelle qui a été donnée par le gouvernement à l’ANSS. C’est un collectif impliqué dans la lutte contre la covid-19 depuis l’an dernier. 

A cause de leur engagement dans la lutte contre cette pandémie, le gouvernement d’Alpha Condé par le truchement des autorités sanitaires a débloqué un montant de 5 Milliards pour les récompenser. Mais cette prime exceptionnelle n’a pas été bien partagée selon le collectif.  Pour le secrétaire général du collectif des personnels soignants, le collectif a demandé un rapport à l’ANSS mais en vain.

«  On a demandé premièrement à l’ANSS de payer le droit de ces 5 personnes, deuxièmement, d’établir un rapport qui nous édifiera sur l’utilisation de ces 5 Milliards. Parce que nous, nous avons notre rapport qui a été rédiger sur la base des faits et donc on demande tout simplement à ce qu’on nous fournisse un rapport qui n’est jusqu’à présent pas fait », a-t-il expliqué

Pour le coordinateur des personnels impliqués dans la riposte contre la covid-19, le collectif a auparavant démarché pour défendre le droit de ceux qui ont été omis mais cette lutte n’a pas aboutie à quelque chose.

« Il y’a 115 qui n’ont pas bénéficiés de prime exceptionnelle et nous sommes entrain de démarcher vers l’ANSS pour que la lumière soit faite sur les 5 Milliards qui ont été débloqués pour 3491 personnes. Mais selon nos informations, c’est 2479 personnes qui ont bénéficiées des primes exceptionnelles. Nos 115 amis qui ont été omis n’ont pas reçu des primes exceptionnelles, mais aussi il y’a un cap entre 3491 personnes et 2479 personnes », a-t-il regretté.

Au cours de cette rencontre, les membres de ce collectif ont dévoilé leur mémorandum qui comporte plusieurs points allant dans le sens de l’amélioration de leur vie, des formations mais aussi l’intensification des méthodes de prise en charge des patients en période d’épidémie.

Fodé Bakary Dansoko pour 224 infos.org


A propos de l'auteur :