En ligne (connectés) : 0 35

Guinée : Crise de carburant dans les stations de service

crise-carburant

Depuis 48h, des rumeurs courent sur une éventuelle pénurie de carburants dans la capitale. Et le constat révèle que beaucoup de stations-services sont à l'arrêt ce mardi sur l'axe Lambanyi kipé. Daouda Camara chauffeur est arrivé à 7h du matin à la station Total de Lambanyi et jusqu'à 10h, il est sur la longue file d'attente

daouda-camara

« Depuis hier à 21h ils ont dit qu’il n’y a pas de carburant, j'étais là depuis 07h jusqu'à présent il est 10h, on est sur la queue jusqu'à présent on n’a pas eu de carburant. Franchement ça ne va pas il faut que le gouvernement prenne les précautions pour ça » a déploré Daouda Camara chauffeur.

Kindi Baldé est un chauffeur de moto taxi à Lambanyi. Il dit avoir acheté un seul litre à 25 mille GNF, la nuit dernière au marché noir. Mamoudou Konaté quant à lui, accuse les autorités de n'avoir pas pris des dispositions à temps.

kindy-balde

« Hier nous on a acheté un litre à vingt-cinq mille francs Guinéens je vous assure, la nuit ici au marché de lambangny. Le message que je lance au gouvernement c'est de nous aider qu'à même à gagner de l'essence sinon sans l'essence on ne peut pas conduire » a laissé entendre Kindi Balde chauffeur de taxi.

Alseny Sylla est responsable d'une station-service non loin du carrefour ambiance. Il explique pourquoi son service n'a pas fonctionné ce mardi pour satisfaire ses clients

alseny-sylla

« Depuis avant-hier on a fait un bon de commande mais jusqu'à présent on n’a pas reçu notre stock, notre commande c'est ce qui a fait que les pompistes sont là, ils ne sont pas en position de vente. Si on avait le stock on allait vendre malheureusement dans notre cuve, la cuve est vide c'est pour cela on est là comme ça. Ce n’est pas seulement la Guinée, c'est la crise mondiale » a expliqué Alseny Sylla responsable d'une station de la place.

Dans une émission interactive sur un média de la place ce mardi, le Directeur Général de la Société navale des pétroles Amadou Doumbouya a précisé que des bateaux sont déjà arrivés au port de Conakry et bientôt le dépotage va commencer en vue de soulager les populations.

Habibatou Binta Diallo pour 224 Infos.org


A propos de l'auteur :