En ligne (connectés) : 0 20

Football : La décision de la ligue provoque la colère du président du FC Milo de Kankan…

president-fc-milo

La Ligue Guinéenne de Football Professionnel (LGFP) a finalement officialisé sa décision concernant le match controversé entre l’AS Kaloum et Milo FC.

La commission normes, éthique et discipline a ordonné que le match soit rejoué. Cette décision intervient alors que l’AS Kaloum et Milo FC s’apprêtaient à affronter respectivement le Hafia FC et l’Ashanti GB de Siguiri.

Les incidents en question ont eu lieu le 21 juin dernier au Stade de la Mission de Kaloum.Contre toute attente, la LGFP a décidé de faire rejouer le match à partir de la seconde période, avec un score de 1-0 en faveur de Milo FC. Cette rencontre se tiendra le 5 juillet 2024 au Stade de la Mission de Kaloum. La décision a provoqué la colère du président de Milo FC, Moriba Doumbouya.

« J'ai un sentiment de déception. J'ai l'impression que cette ligue n'a pas tranché comme elle aurait dû. Nous sommes avant tout des compétiteurs, mais s'il faut jouer dans l'injustice, nous jouerons dans l'injustice. Cependant, nous ne nous tairons pas face à cette injustice. Nous ferons savoir aux institutions internationales ce qui se passe. Nous continuerons de nous battre, nous ne refuserons pas de jouer ni ne pleurnicherons. Une chose est sûre, nous avons nos avocats. J'espère que les institutions internationales nous entendront. Concernant la décision de la LGFP, c'est un sentiment de déception. Plusieurs aspects montrent que la ligue n'a pas tranché comme elle aurait dû. Selon eux-mêmes, plusieurs points nous disculpent et montrent que dans ce litige, Milo est victime et non coupable. Nous avons eu plusieurs exemples durant l'année» a déclaré Doumbouya.

Poursuivant, il ajoute :

« Je pense souvent à ce qui s'est passé à Kindia et à Kankan où nous avons été durement sanctionnés, mais nous avons accepté ces sanctions. Ce qui s'est produit au Stade de la Mission est pire, et pourtant les supporters de l'AS Kaloum n'ont pas été sanctionnés. Ils ne sont pas privés de match et ont le droit de venir supporter leur équipe alors que ce sont eux les agresseurs. C'est la ligue elle-même qui dit que les supporters de l'AS Kaloum ont envahi le terrain et empêché les joueurs de Milo de regagner le vestiaire. C'est triste, cela prouve qu'il y a une certaine influence sur la ligue. La ligue n'est pas indépendante, c'est tout.»

Facely Sanoh pour 224infos


A propos de l'auteur :