En ligne (connectés) : 0 43

Tribune : «Quand les employés se retrouvent dans le rôle de leurs propres oppresseurs» (Par Facely Sanoh, enquêteur)

facely-enqueteur-sanoh

Dans un tableau complexe où l'illusion domine, de nombreux travailleurs guinéens se trouvent prisonniers d'une réalité amère : louer leurs patrons tout en étouffant leurs propres souffrances. Telles sont les luttes silencieuses qui se jouent dans les coulisses des entreprises guinéennes, où la détresse est masquée par des paroles élogieuses, une façade trompeuse de bonheur professionnel.

Derrière cette façade, des travailleurs se noient dans la misère salariale, luttant pour subvenir aux besoins les plus élémentaires de leur famille. Dans cette tragédie moderne, la voix de la dignité est souvent étouffée par la peur, la lâcheté, et la stigmatisation de ceux qui osent s'élever contre l'injustice.

Les véritables artisans du travail sont relégués au second plan, tandis qu'un petit groupe privilégié s'épanouit aux dépens des véritables acteurs de la prospérité.Pourtant, cette dissimulation ne peut occulter la réalité implacable. Derrière les images idylliques propagées par les patrons et leurs acolytes, se cachent des vies rongées par la détresse et les dettes insurmontables.

Il est temps de briser ce cercle vicieux, de dénoncer les faux-semblants et de faire entendre les voix étouffées.Pour changer cette situation précaire, il est impératif de se battre pour l'intérêt collectif, de revendiquer le juste minimum et de refuser de se plier à la tyrannie du silence.

Il est temps de se lever pour la vérité, d'exiger des conditions de travail dignes et de mettre fin à l'exploitation déguisée en opportunités.
Mais plus que cela, il est temps de penser à l'émancipation individuelle, à la création d'opportunités à travers l'entrepreneuriat. Il est temps de briser les chaînes de la dépendance et de se libérer du joug des employeurs indifférents. Car en fin de compte, la véritable richesse réside dans la capacité à façonner son propre destin, à créer un avenir où le travail est source de fierté et de prospérité.

Ensemble, en dénonçant l'injustice et en cultivant l'esprit d'entreprise, nous pouvons bâtir un avenir où le travail est synonyme de dignité, où chaque individu a la possibilité de réaliser son plein potentiel. Il est temps de mettre fin à l'illusion et de construire un avenir où la vérité triomphe sur le mensonge, où la justice prévaut sur l'oppression.

Facely enquêteur SANOH, éditorialiste!


A propos de l'auteur :

224infos