En ligne (connectés) : 0 22

Financement des Projets Miniers en Guinée: Un Enjeu Crucial pour le Développement Économique et Social (Par Aboubacar Makissa Camara)

makissa-camara-aboubacar

Le financement des projets miniers revêt une importance capitale pour le succès et la durabilité des activités minières. Ces projets sont confrontés à une série de défis, notamment la nécessité d’assurer une répartition équitable des revenus entre l’État et ses partenaires, tout en tenant compte des aspects fiscaux, sociaux, et environnementaux regroupés sous le terme de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Le cas emblématique du Projet Simandou en Guinée illustre parfaitement l’importance critique de ces questions. Bien que l’annonce récente d’un financement de 15 milliards de dollars pour les infrastructures nécessaires au projet soit encourageante, des préoccupations subsistent quant à la répartition des actifs miniers entre l’État et ses partenaires, ainsi qu’à la structure du financement.

Premièrement, il est essentiel d’évaluer avec soin la structure de financement la plus appropriée pour la Guinée. Une approche prudente suggère de limiter les emprunts extérieurs à un faible pourcentage, voire de privilégier un financement entièrement basé sur les fonds propres des actionnaires. Cette stratégie vise à éviter le fardeau des dettes à long terme et à garantir une plus grande autonomie financière pour le pays.

Deuxièmement, il est crucial de déterminer de manière transparente la répartition des actifs miniers entre l’État guinéen et ses partenaires. Il est impératif que l’État détienne une part significative des actifs miniers pour protéger ses intérêts à long terme et assurer des revenus durables pour les générations futures. Des exemples historiques, tels que la Compagnie des Bauxites de Guinée, soulignent l’importance de cette approche dans la préservation des intérêts nationaux.

En conclusion, le succès des projets miniers en Guinée dépendra de la capacité du pays à innover dans la structuration financière et à garantir une participation significative dans la propriété des actifs miniers. Il est impératif d’adopter des approches stratégiques qui préservent les intérêts nationaux tout en assurant un développement économique et social durable pour les générations futures. Cela nécessitera une collaboration étroite entre toutes les parties prenantes, ainsi qu’une volonté politique forte pour faire avancer ces objectifs.

Dans ce contexte, la transparence, la responsabilité sociale et environnementale, ainsi que la juste répartition des revenus seront des éléments clés pour assurer le succès des projets miniers et contribuer au développement global de la Guinée.

CAMARA Aboubacar Makissa.


A propos de l'auteur :

224infos