En ligne (connectés) : 0 18

Manifestation du FNDC : Aboubacar Sylla traite les membres du FNDC « d’imposteurs »

Aboubacar-Sylla

La manifestation programmée par le Front National pour la Défense de la Constitution pour le 14 octobre prochain continue de provoquer la colère des membres de la mouvance présidentielle. Présent lors de la remise des gilets de sauvetage aux pécheurs au port artisanal de Boulbinet ce mercredi, 9 octobre 2019, le ministre des transports, Aboubacar Sylla en a profité pour lancer quelques piques à ces anciens collaborateurs de l’opposition. Aboubacar Sylla invite les guinéennes à vaquer leurs occupations le jour de la manifestation.

Ancien porte parole de l’opposition et maintenant ministre des transports, Aboubacar Sylla le président du parti UFC (Union des Forces du Changement), est en colère contre le Front National pour la Défense de la Constitution qui appelle les guinéens à descendre dans la rue ce 14 octobre pour barrer la route à toute éventualité de mise en place d’une nouvelle constitution. Aboubacar Sylla souligne que ce groupe ne peut pas parler au nom du peuple de Guinée. Il invite les guinéens à vaquer à leurs affaires le jour de la manifestation.

« Je demande humblement à tous les guinéens de continuer tranquillement  à vaquer à leurs affaires, le 14 octobre prochain. Il n’est pas question qu’un groupe  d’homme se détache du peuple de Guinée et parle en son nom sans avoir reçu le moindre mandat, sans avoir la moindre légitimité  s’exprime au nom du peuple de guinée et veux prendre des mesures en son nom, c’est ça l’imposture. Nous qui voulons d’un référendum nous disons que nous ne voulons pas parler au nom du peuple de Guinée, il faut lui donner la parole  pour qu’il s’exprime librement et qu’il décide tranquillement de son avenir. Les guinéens ne sont pas dupes. Les guinéens savent quels sont ceux qui agissent pour leur intérêt personnel, pour leur avenir politique personnel  et ceux qui agissent pour poser des actes historiques qui vont dans le sens du bonheur du peuple de Guinée », a déclaré Aboubacar Sylla.

En tout cas les défenseurs de la constitution actuelle sont vent debout pour barrer la route à toute modification ou mise en place d’une nouvelle constitution.

N’Famoussa Siby, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos