En ligne (connectés) : 0 41

Sidya Touré à propos du dialogue politique « Le dialogue ouvert hier est une opération d’enfumage »

Sidya-UFR

A la cérémonie de la levée des corps des victimes de la marche du 14 novembre dernier, le président de l’UFR s’est exprimé ce vendredi 6 décembre à l’hôpital sino-guinéen sur  les cas de tueries enregistrés lors des manifestations organisées par le FNDC. Pour Sidya Toure, les responsables de ces tueries répondront au moment venu.

« Je pense que c’est un sentiment de peine absolue, nous n'avons pas besoin de ça il ne faudrait pas être là à compter nos morts à chaque fois  qu'il y a manifestation et je crois que ceux qui se rendent responsable de cela prennent de lourdes responsabilités dans l’histoire de ce pays », a déclaré Le président de l'UFR.

S’agissant de l’ouverture du dialogue politique hier mercredi au palais du peuple entre la mouvance présidentielle et l’opposition, Sidya Touré y voit une opération d’enfumage.

« Il n’y a pas eu de dialogue hier, il y a eu une rencontre formelle qui est en fait, une opération d’enfumage. Hier, toute la journée, ni à Matoto jusqu’à Kaloum, aucune CAERLE n’a fonctionné, pendant ce temps, dans d’autres localités, nous savons que les recensements se déroulent même la nuit. Donc, c’est une rencontre formelle qui  a été opérée hier, à la demande de la communauté internationale. C’était vraiment juste pour la forme, la réalité est sur le terrain. La réalité est que les CAERLE ne fonctionnent pas dans les fiefs de l’opposition, les machines, les groupes électrogènes sont en panne. Soyons sérieux », a laissé entendre l’ancien haut représentant du chef de l'Etat.

Mamadou Samba Barry, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos