En ligne (connectés) : 0 29

Présidentielle 2020 : lancement à Conakry, du projet « Guinée élection sans violence »

Image-3-Kaba

Dans le cadre de l’organisation d’une élection apaisée des élections, un projet dénommée ‘’Guinée Election Sans Violence’’ a été officiellement lancé, ce mardi 28 juillet. Selon les acteurs de ce projet vise à promouvoir la médiation sociale autour du contentieux électoral, informer, former et sensibiliser sur le processus électoral.

Dans son discours, le coordinateur du réseau COJELPAID a expliqué que ce projet s'appuie sur trois principaux piliers.

« Le premier pilier c’est la promotion de la médiation sociale. C’est-à-dire l’intervention de tous les acteurs sociaux y compris la communauté internationale pour faciliter le dialogue entre les parties prenantes du processus électoral pour que tous ceux que nous avons en terme de différends et de contentieux électoraux, pour que nous puissions gérer cela dans le respect des textes de lois par le dialogue, les échanges, pour que chacun dans ses préoccupations, dans ses peurs mais aussi dans ses ambitions sois pris en compte dans les strictes limites de la loi. Le deuxième pilier consiste à faire une sorte de veille électorale par le monitoring de la violence. La violence aussi bien dans le discours, dans les actes mais aussi la violence dans les actes mais aussi dans l’observation stricte des textes de lois en matière électorale. », a fait savoir le coordinateur de la COJELPAID Abdoul Sacko

Ce lancement du projet ‘’Guinée Election Sans Violence’’ a été présidé par Mamady 3 Kaba porte parole de la CENI. Pour lui, c’est un projet prometteur dans  le cadre de la promotion de la non violence en période électorale.

« L’intitulé du projet promet beaucoup. C’est en cela que la CENI accorde un intérêt particulier à ce projet par ce que parler d’une élection c’est parler de la non-violence et le réseau COJELPAID qui porte ce projet avec ses partenaires à bien une expérience en la matière. C’est un réseau qui a fait ses preuves et donc qui a une histoire. Donc le porteur du projet plus le projet lui-même, constituent pour la CENI une assurance », a déclaré Mamady 3 Kaba.

Mamadou Samba Barry

 


A propos de l'auteur :

224infos