En ligne (connectés) : 0 24

Ville morte de l’ANAD et l’UFDG : le mot d’ordre quasiment ignoré dans la capitale Conakry

Ville

Cellou Dalein Diallo et ses amis de l'ANAD ont appelé leurs militants à faire de la journée de ce mercredi, 3 décembre une journée ville morte une manière pour s'opposer au troisième mandat du président de la République Alpha Condé mais aussi réclamer la victoire de Cellou Dalein Diallo.

Le premier constat révèle que cet appel est quasiment ignoré dans la capitale guinéenne, les citoyens vaquent librement à leurs occupations. La circulation est restée très fluide sur l'autoroute le Prince seul quelques boutiques et magasins sont restés fermés sur cet axe.

Sur l'axe Kipé-Lambandji, le constat est également le même. Là aussi la circulation est très fluide. Des embouteillages sont enregistrés par endroit. Ici il faut dire que le mot d'ordre est presque méconnu par les citoyens.

Pour cette matinée, aucune violence n'a été enregistrée dans la capitale Conakry.

N'Famoussa Siby


A propos de l'auteur :

224infos