En ligne (connectés) : 0 93

Les partis politiques membres du G58 refusent de participer au cadre de concertation inclusive de ce vendredi 15 Avril.

Diabaty-ANAD

Les partis politiques membres du G58 ne participeront pas à la cession inauguraledu cadre  de concertation inclusive  qui doit s’ouvrir 15 avril  au palais Roi Mohamed V. ils dénoncent de nombreuses insuffisances dans le cadre du dialogue national.

Dans un communiqué lu sur les ondes des médias mardi dernier, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation a appelé les partis politiques et la société civile de participer aux cadres ce vendredi 15 Avril.

Le président du rassemblement pour la république exige la présence d’un membre de la CEDEAO à cette assise.

« Après 7 mois de gestion,  il n’ya pas de calendrier ni de visibilité. Donc il faut forcément un membre de la CEDEAO qui doit être présent à cette rencontre », recommande M. Diabaté Doré

Les membres du G7 refusent de participer au cadre de concertation inclusive selon Diabaté Doré

« Il faut être cohérent,  il faut être en harmonie avec sa conscience  car on ne peut pas cette déclaration hier et s’attendre à ce qu’on  prenne part. Nous avons fait des observations, nous avons fait des remarques si les choses que nous dénonçons ne sont pas corrigées, on n’ira pas », a déclaré Diabaté Doré

Pour finir, il lance un appel au CNRD à mettre un accent sur l’ouverture des procès sur les crimes de sang perpétrés en Guinée sous Alpha Condé

« Le CNRD doit ouvrir les procès sur les crimes de sang en Guinée sinon si on laisse tout ça là en disant il faut pardonner, il faut laisser tout sans justice, ce n’est pas normal. Donc il faut rappeler au CNRD que oui dans une partie récente de notre histoire il y’a eu crimes de sang, ils n’ont qu’à faire face », invite-t-il le CNRD.

Fodé Bakary Dansoko pour 224infos.org

 


A propos de l'auteur :

224infos