En ligne (connectés) : 0 35

Le responsable de la cellule de communication de l’UFDG, invite les militants du parti d’accompagner la marche pacifique du FNDC

joachim-baba-millimono

Le responsable de la cellule de communication de l’UFDG, invite les militants du parti d’accompagner la marche pacifique du FNDC.

Le Front National pour la Défense de la Constitution organise une manifestation pacifique ce jeudi 23 juin 2022 dans la capitale guinéenne, Conakry. Cette manifestation que projette de faire le FNDC, est appréciée par beaucoup de partis politiques notamment l’UFDG. Pour Joachim Baba Millimono, cette manifestation pouvait être évité, si le CNRD s’ouvrait au dialogue. Cette marche citoyenne et pacifique du FNDC aura lieu dans quelques jours à Conakry, malgré la décision des autorités de la transition. Depuis l’annonce de cette manifestation, plusieurs hommes politiques ainsi que certains guinéens de l’étranger ne cessent d’apporter leurs soutiens au front national pour la défense de la constitution.

« On aurait pu faire l’économie des manifestations si les autorités de la transition acceptaient d’ouvrir un dialogue inclusif, sincère demandé par des acteurs politiques et sociaux. Mais malheureusement, l’entêtement du CNRD et du gouvernement à ne pas s’ouvrir à un dialogue constructif, est en train de nous conduire vers une situation quelque peu difficile et non souhaitable » dit Joachim Baba Millimono.

Mais que réclame le FNDC au Comité national du rassemblement pour le développement ? Joachim Baba Millimono répond :

« La publication de la liste des membres du CNRD, l’ouverture d’un dialogue inclusif afin qu’ensemble, nous parvenions à la définition concertée, du contenu de la transition et de la durée de la transition. Voilà les motifs qui amènent le FNDC a organisé cette manifestation », a-t-il expliqué.

Le responsable de la cellule de communication de l’UFDG, invite les militants du parti de Cellou Dalein Diallo à accompagner ce mouvement en tant que citoyens.

« C’est un appel qui a été lancer aux citoyens et nous, nous exhortons nos militants et sympathisants de répondre à cet appel de citoyens, en qualité de citoyens pour sauvegarder les acquis démocratiques, l’héritage démocratique que nous avons », a-t-il invité.

Cette manifestation qui appel à une forte mobilisation le 23 juin prochain, aura-t-elle lieu à Conakry sous le regard impuissant des nouvelles autorités ? la question reste posée.

Fodé Bakary Dansoko pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos