En ligne (connectés) : 0 32

Participation des anciens à la présidentielle prochaine : Elie Kamano « demande d'écarter certains vieux leaders politiques aux futures élections présidentielles »

elie-kamano-chanteur

C'est suite a la publication d'une vidéo qui date du mois de décembre 2021, sur la participation de certains leaders politiques à la prochaine élection présidentielle qui a fait beaucoup de tollé ces derniers temps sur la toile que le chanteur reggae man Élie Kamano, a fait cette vidéo pour éclairer la lanterne des uns et des autres.

Le président du parti PGSDD Élie Kamano souhaite à ce qu'on écarte tous ceux qui ont soutenu le coudéisme lors de la présidentielle prochaine en Guinée

« On comprend aisément que c'est par la manipulation, la mauvaise foi de certains militants qui estiment ou qui veulent tenir les propos d'Elie Kamano, les brandir comme étant des arguments réels, vrais ou des raisons réelles derrières ou l'agenda caché du CNRD. Mais j'aimerais à travers cette vidéo, apporter un démenti cinglant, parce que si je ne le fais pas, l'histoire me condamnerait. En politique toutes les armes sont permises. Mais je comprends que vous n'êtes pas des politiciens. Je ne suis ni dans le secret du CNRD, ni dans le secret du président parce que je ne suis ni membre de sa famille pour qu'il me dise des choses aussi sensibles sur la transition ou sur notre pays. Ça vient de moi et je l'assume, c'est moi qui l'ai dit. Je n'ai pas dit qu'il m'a mandaté, j'ai dit, il fera c'est un programme, c'est un projet que je veux moi, je veux que ça soit fait. Ça ne veut pas dire qu'il le fera. Il a quel pouvoir pour le faire ? Quel est le pouvoir que le président Mamadi Doumbouya a pour éliminer Cellou ou Sidya, ou Lansana Kouyaté, ou X ou Y ? Quel pouvoir il a ? Il n'a pas ce pouvoir, il n'est pas là pour ça » a laissé entendre le Reggae man Elie Kamano.

Dans un ton ferme, Elie Kamano s'en prend et met en garde ceux qui veulent selon lui, instrumentaliser ses propos pour des fins politiques

« Tout le monde sait que ce débat sur le rajeunissement de la classe politique a été, si vous voulez lancé par moi en quelque sorte. Dans la vidéo vous m'entendez dire clairement Mamadi Doumbouya « a famane » et non Mamadi Doumbouya « nagay ». Vous devez être intelligents, assez matures pour nous comprendre. C'est moi qui l'ai dit parce que je le sens profondément et sincèrement et je veux que ça soit comme ça. Je combattrai cette vieille classe politique et que ça soit clair pour tout le monde que je sois président ou pas je me battrais pour qu'un jeune soit président dans ce pays. Il faut que ça soit clair pour chacun. Et lorsque je parle d'écarter les partis politiques, ou les leaders politiques je veux dire, je parle des leaders qui ont atteints un certain âge, ceux-là mêmes qui ont instauré le coudéisme dans ce pays en accompagnant le président Lansana Conté à changer la constitution, à modifier la constitution dans notre pays et à faire des mandats de sept ans illimités. C'est-à-dire une façon de créer un monarque. Ils sont allés dans les villages les plus reculés de la Guinée pour aller faire la campagne du coudeisme que moi j'ai combattu, ça me fait rire. Lorsque je combattais Lansana Conté et son régime, lorsque je combattais Daddis et son régime, lorsque je combattais Alpha Condé je n’ai pas appelé quelqu'un ; je l'ai fait parce que mandaté par ma conscience parce que j'aime ce pays » a conclut le président du parti PGSDD Elie Kamano.

Le reggae man Élie Kamano, est-il en train de rouler pour le CNRD comme l'ont fait d'autres pour le troisième mandat d'Alpha Condé et le coudéisme du Général Conté ? en tout cas beaucoup s'interrogent.

Habibatou Binta Diallo pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos