En ligne (connectés) : 0 25

Ministre du travail et de la fonction publique « 720 agents doublement payés. Ils sont à la fois entrain d’être payés là où ils travaillent au privé, mais aussi (…) »

julien-yombouno

Le ministre du travail et de la fonction publique, Julien Yombouno, s’est apprêté aux questions des confrères du groupe Hadafo média ce mercredi 14 septembre 2022. Sur un rouleau de questions concernant son bilan depuis qu’il a pris fonction à la tête de ce département.

Le ministre Julien YOMBOUNO a fait le diagnostic de son département après une année de gestion du CNRD, notamment l’assainissement du fichier de la fonction publique. Sur la question, la réponse du ministre sera limpide et précis,

« pour ce qui est de l’assainissement du fichier, nous sommes à mi-chemin et nous avons déjà réalisé beaucoup de travaux et nous avons obtenu quelques résultats à mi-parcours. A date, selon les différents cas, c'est-à-dire la retraite, les décès, les décédés en activités qui n’ont pas été radiés avant notre arrivée, les abandons de postes, les mises en disponibilités, les mises en déplacements, les démissions volontaires. Donc si on met tout cela ensemble, on se retrouve a peu près aujourd’hui à 12.000 agents qui ont été sortis du fichier général de l’administration publique (FGA) (…). Et sans compter qu’en ce moment là  nous avions reçu des correspondances presque beaucoup de société privée  de tous les secteurs de la vie nationale , y compris les agences du système des Nations Unis pour demander qu’on mettent à notre disposition les listes nominatives de tous les employés nationaux qui sont aussi bien payés dans ces différentes entreprises, y compris encore les banques et les assurances. Imaginé qu’on a fait déjà un test sur 15 entreprises, on se retrouve avec 720 agents doublement payés. Ils sont à la fois entrain d’être payés là où ils travaillent au privé, mais aussi ils sont entrain d’être payé à la fonction publique. Nous avons même détecté des agents qui sont payés à hauteur de 40 millions par mois, mais qui continu a être payé à la fonction publique depuis une vingtaine d’année», a-t-il fait savoir.

Pour le ministre Julien Yombouno, des chantiers sont en cours pour mettre à nu tout les doublons à la fonction publique. Il apporte des éclaircissements sur le sort des agents doublons détectés dans le fichier de la fonction publique et qui exerce dans le privé.

« Les agents anormaux sortis du fichier, qu’est ce qui va être fait d’eux, bon ! Ceux là qui étaient décédé depuis plusieurs années, on a même trouvé  des gens décédé depuis 2008 et qui n’étaient jamais sorti du fichier et généralement aussi ce n’était pas les parents qui prenait l’argent (…). Le travail est entrain d’être fait aujourd’hui nous sommes en mi-chemin, nous allons faire beaucoup d’efforts pour détecter le maximum d’agents qui sont dans cette situation là et nous allons un rapport circonstanciel et adressé à l’autorité à qui de droit. Donc en ce moment là la décision qui va être pris nous l’ignorons(…) », affirme le ministre Julien YOUMBOUNO.

Dans la même communication du ministre du travail et de la fonction publique, il rappelle

« qu’en décembre déjà nous avions sorti un communiqué demandant à tout ce qui touche leurs salaires à la fonction publique, mais qui n’y sont pas et qui sont aux privées ou ailleurs de renoncer volontairement à cette situation anormale et illégale. En tout les gens n’ont pas obtempéré, nous avions dit ok, nous allons utiliser plusieurs stratégies pour démanteler ce réseaux (…) ».

 

Morciré Camara pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos