En ligne (connectés) : 0 22

Julien YOMBOUNO « Il y a deux universités qui sont championnes dans la délivrance des faux diplômes … »

julien-yombouno-ministre

Lors de la communication du ministre du travail et de la fonction publique sur les ondes du groupe Hadafo média, précisément dans l’émission les Grandes Gueules, il a évoqué certaines pratiques dans l’intégration à la fonction publique, des pratiques qualifiées d’illégales.

Le ministre julien Yombouno révèle le cas des faux diplômes dans l’administration publique guinéenne. Une question qu’il ne survolera guère, il dira ceci :

« Cette question de faux diplômes,  est vraiment un kartel. Je l’avais déjà soupçonné étant hors du ministère du travail et de la Fonction publique. A mon arrivée je savais bien qu’il y avait ce phénomène là. Donc, on sait sur quelle base, beaucoup ont suivis la formation PEPT (programme éducation pour tous), la formation initiale des maîtres en Guinée. Les gens ont emprunté des diplômes de gauche à droite, emprunté des entités, ils sont passés par la formation et ils sont arrivés en fonction publique (…) » dit-il.

Très déterminé dans son combat d’assainissement du fichier de la fonction publique en cette période de transition, le ministre du travail et de la fonction publique donne des statistiques concernant les résultats des travaux déjà effectués et en cours.

« Des gens ont tellement tripatouillé le fichier, les 12 milles agents dont j’ai évoqué, c’est des cas avérés. Nous sommes entrain de traiter plusieurs cas qui risquent de déclencher des milliers d’autres  dans cette situation d’irrégularité. Il y a des actes qui ne sont pas correcte, qui sont pris par ci et par là. Les faux diplômes pour revenir à çà, nous avons essayé de faire un contrôle inopiné et rapide sur le cas de 2.215 agents. Sur un contrôle de routine j’ai mis une équipe qui a fait contrôle rapide sur plusieurs échantillons. On a par exemple le cas de 30 diplômes tirés au sort. Dans les 30, il s’est avéré que 20 étaient  des faux diplômes. J’ai demandé qu’on me fasse un tableau synoptique sur l’ensemble qui a été contrôlé, j’ai déjà alerté mes collègues ministres qui savent bien détecté ces faux diplômes. Nous allons faire un premier travail de synthèse à la fin de ce mois et transmettre au ministère concerné pour vérification.  Aujourd’hui il ya plusieurs diplômes légalisé qui ne sont pas les vraies diplôme. Tous le faux diplômes qu’on a détecté déjà, qu’on est entrain de bien classer et bien archiver, les auteurs qui les ont délivré dans les différentes institutions d’enseignement, répondront. Ils vont répondre de comment ils ont fait pour accorder des diplômes contre de l’argent, parce que certains nous ont fait des révélations en disant qu’ils ont payés de l’argent pour bénéficier de ces faux diplômes (…) », a-t-il expliqué.

Sur la question des délivreurs des faux diplômes, le ministre passe à la révélation, mais préfère garder le nom des institutions qui sont à la base de ces pratiques.

« Il ya deux universités qui sont championnes dans la délivrance des faux diplômes, pour le moment je me taie de dire leurs noms. Vous aurez le temps de les connaître. Pour le moment, nous sommes en train de réunir les preuves et le public guinéen sera édifier de  jusqu’à quel point les gens veulent faire du mal à leur propre pays », a-t-il indiqué.

Malgré plusieurs tentatives des chroniqueurs de l’émission les Grandes Gueules, pour que le ministre dévoile les noms des universités, Julien YOMBOUNO restera très sereins et ne divulguera aucun nom.

 

 

Morciré Camara pour 224 infos


A propos de l'auteur :

224infos