En ligne (connectés) : 0 20

Guinée: Un rapport d'Amnesty International épingle les autorités de la transition

rapport-amnesty-cnrd-2024

Lors d'une conférence de presse ce mercredi 15 mai 2024, Amnesty International a présenté son dernier rapport intitulé « Une jeunesse meurtrie : l'urgence de fournir des soins et de la justice aux victimes de la violence illégale en Guinée».

Selon ce rapport, sur les 47 personnes tuées lors des manifestations sous le CNRD jusqu'au 22 avril 2024, plus de 75% étaient âgées de moins de 25 ans, dont 40% avaient moins de 18 ans.

Le rapport souligne les défis persistants auxquels sont confrontées les victimes de l'usage illégal de la force par les forces de sécurité en Guinée, en particulier lors des manifestations contre la modification de la Constitution sous le régime d'Alpha Condé et depuis l'arrivée au pouvoir du Comité National du Rassemblement pour le Développement (CRND) en septembre 2021.

« Depuis 2019, au moins 113 personnes ont perdu la vie et des centaines ont été gravement blessées lors de manifestations, attribuées à des membres des forces de sécurité», a déclaré Samira Daoud, Directrice régionale d'Amnesty International pour l'Afrique de l'Ouest et centrale.

Poursuivant elle ajoute que :

« Malgré les engagements du CRND à traiter cette question, y compris les cas d'homicides illégaux sous le gouvernement précédent, cette situation grave persiste, dans un climat général de répression des opinions divergentes.»

Facely Sanoh pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos