En ligne (connectés) : 0 20

Conakry : L'ONG AJED renforce la capacité de plusieurs femmes à travers une formation à l'école de l'entrepreneuriat !

ajed-formation-participants

A travers un atelier de formation dédiée à l'entrepreneuriat qui cible plusieurs femmes venues de différents secteurs d'activité et convoyeur d'emploi, l'ONG s'engage àdoter cette couche vulnérables des connaissances et expériences qui vont leur permettre non seulement de créer leur propre entreprise mais aussi gérer en toute responsabilité.

Ce projet financé par le Fond Mondial à travers CRS est piloté par l'ONG AJED.

ajed-president

Bangali Mara, président de l'ONG AJED, exprime la vision et l'engagement de l'AJED dans le cadre de ce renforcement de capacité des femmes

« C'est une formation sur la création des AGR activités génératrices de revenus à l'endroit des femmes de ménage, des OBCE et des groupements des femmes. Cette formation s'inscrire dans le cadre de la mise en œuvre des activités de mobilisation communautaires du fond mondiale, le CRS qui consiste à réduire l'impact de COVID 19 à travers un renforcement de capacité des associations, des groupements et des femmes de ménage de la commune de Matam»

Plusieurs thèmes ont été abordés au cours de cette rencontre de partage d'expérience, Mohamed Lamine Fofana formateur revient sur les grandes lignes.

ajed-formateur

Le formateur Mohamed Lamine Fofana a d'abord expliqué l'objectif de la formation dispensée aux apprenants

« Il s'agissait principalement de donner aux apprenants un aperçu sur la procédure de création d'entreprise ensuite expliciter cette cette procédure tout en définissant la notion d'entreprise et la procédure à suivre pour pouvoir constituer son entreprise en République de Guinée»

Cette initiative de l'ONG AJED est vivement appréciée par les participants, seulement ces femmes entrepreneures rencontrent assez de difficultés dans l'obtention de financement.

ajed-formation-participante

Fatoumata Baillo Barry une participante en temoigne

« A travers cette formation, nous avons pu quand même comprendre beaucoup de choses, comment créer les entreprises ? Comment gérer nos fonds ? Comment se formaliser en réseau donc c'est un atout. C'est pas facile d'avoir le financement par ce que dans les banques on vous demande beaucoup de choses qui ne sont pas à notre portée»

Selon le président de l'ONG AJED, l'objectif principal de ce renforcement de capacités est d'inciter les femmes et jeunes filles à se lancer dans des activités génératrices de revenus pour réduire l'extrême pauvreté dans les familles et ménage.

Retrouver le reportage complet sur la chaine WebTV @GuineeBuzzTV

Décryptage Aboubacar Oularé & Boh Mady pour 224infos


A propos de l'auteur :