En ligne (connectés) : 0 39

Covid-19 : Le «Lion» n'est pas parti, il est encore dans nos murs, conseil Dr Sakoba Keita.

covdi19gn-dr-sakoba-alerte

Le week-end dernier à Conakry, plusieurs lieux de loisirs nocturnes ont été la cibles des agents de police dans le cadre du respect de mesures sanitaires édictées par les autorités afin de freiner la propagation de la pandémie dans le pays.

A l'issue d'une nuit agitée avec à la clé plusieurs interprétations, ces personnes interpellées dont certaines ont été déposées à la sûreté civile de Coronthie ont été testées positives au Covid-19.

Une situation qui inquiète le Directeur Général de l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire Dr Sakoba Keïta, qui au cours d'une conférence de presse animée ce mardi 6 juillet au siège de ladite agence a invité  les citoyens à éviter les regroupements, surtout dans les endroits clos pendant plusieurs heures tels que les boîtes de nuit par exemple.

Pour cet épidémiologiste, cet état de fait favorise la propagation du virus et révèle que parmis les personnes interpellées , 40% ont été positives

« Quand la Protection Civile a essayée de faire les raffles la nuit, les agents ont mis mains sur cinquante (50) personnes qui se sont promenées la nuit en dehors des heures de couvre-feu. Parmis les cinquante (50) personnes testées hier, il y'avait vingt (20) qui étaient positives. Donc, quand vous faites le pourcentage, cela va faire 40%. Ce qui veut dire pour nous les épidémiologistes que le virus continu à circuler. Si on y prend pas garde et si on continue à libérer tous les coins ou encore si on continuait à tester beaucoup plus, peut être qu'on aurait beaucoup plus de cas. Donc, prudence le " Lion" n'est pas partir, il est encore dans nos murs» a t-il conseillé.

Depuis l'apparition de la pandémie dans le pays en mars 2020 cumul testé est de : 430 337, cumul cas confirmé: 23 895 (5,6%6).

Parlant de la prise en charge selon l'ANSS, elle est de: 396 malades isolés dont 105 à domicile et 291 dans les CT-Epi.

Quand à la situation des lits d'hospitalisation1365 lits disponibles dont 291 occupés, soit 21,3%.

Parmi les 291 hospitalisations, 217 sont à Conakry, soit 74,6% et 74 à l'intérieur, soit 25,4%.

Concernant le cumul des guéris, il est de:  23 245 (97%) pour un cumul de cas décès hospitaliers: 173 (0,7%).

Moussa Timak, depuis le siège de l'ANSS


A propos de l'auteur :

224infos