En ligne (connectés) : 0 90

3e vague Covid-19 en Guinée : « Les nouveaux variants font de plus en plus de victimes chez les jeunes. » DG ANSS

dr-sakoba-encourage-vaccin

Le Directeur Général de l'ANSS (agence nationale de sécurité sanitaire) a fait des révélations inquiétantes ce mercredi 4 août 2021, sur la troisième vague de la Covid-19 en Guinée.

Devant les journalistes, Dr Sakoba Keita a révélé que les nouveaux variants comparativement aux autres variants font de plus en plus de victimes chez les jeunes.

« Les nouveaux variants font de plus en plus de victimes chez les jeunes. Les quarante pour cent des cas de covid sont les jeunes. Lorsqu’on dit couvre-feu, les jeunes ne voient que les night clubs ou les barres, or on connait ce que les gens prennent dans les barres et l’affaire des bavettes on ne contrôle même pas. Nous ne voulons pas que la jeunesse soit contaminée. Quarante pour cent (40%) de nos cas actuellement ce sont les jeunes. Malheureusement, pendant les deux premières vagues, on n’avait pas de décès parmi les moins de 40 ans mais cette fois-ci, les tiers de décès, c’est des jeunes de moins de 40 ans, il y a même un jeune de 13 ans qui en est décédé » a révélé le directeur Général de l'ANSS

L'épidémiologiste révèle par ailleurs, que beaucoup de fonctionnaires dans les départements ministériels qui ont refusé la vaccination contre la covid ont été infectés par le virus sars-cov2 et certains en sont morts.

« Il y a des situations qui se sont produites ces derniers jours. J'ai demandé à un de mes agents d'aller voir les morts par suite de Covid-19 durant le mois de juillet. Il a examiné dans tous les dossiers des morts de suite de Covid-19 au mois de juillet. Il a examiné 46 décès pour voir leur statut, de ces 46, il y a deux qui étaient vaccinés. Les deux là aussi avaient d'autres maladies. Ce qui prouve que la vaccination est un élément qui pourra protéger nos citoyens de la mort. J'ai le regret de vous informer, dans les départements ministériels, la plupart des fonctionnaires qui ont refusé notre campagne de vaccination, les 50% se sont retrouvés infectés. On a même perdu certains parmi eux pour refus de vaccination », a fait comprendre Dr Sakoba Keita

Le DG l'ANSS invite les populations à aller se faire vacciner, car c'est le seul moyen de se protéger et protéger les siens.

Mamadou Samba Barry


A propos de l'auteur :

224infos