En ligne (connectés) : 0 25

Covid-19: Nous avons 80 en réanimation dont 29 cas critiques

bouna-yattassaye

Le directeur général adjoint de l’ANSS Dr Bouna Yattassaye, a fait le point sur l’état des centres de réanimation au niveau des CT-Epi du pays. C'était au cours de son passage dans l'émission Mirador de FIM Fm.

Dans  son intervention, Dr Bouna a fait comprendre aux journalistes que le mois d’août risque d’être le plus meurtrier au regard de la situation alarmante de la Covid-19 et ses nouveaux variants en Guinée. Une réaction qui fait forcément froid au dos.Ensuite, Dr Bouna Yattayasse a indiqué que la capacité d’accueil en réanimation est passée à 155 lits, 80 malades de Covid-19 sont en réanimation hier dimanche, dont 29 en situation critique.

« Le mois de juillet a été le plus meurtrier , la tendance se poursuit avec ce mois d’août, en 3 à 4 jours nous sommes à près de 17 décès dont 5 hier et 9 avant-hier. Vous comprendrez que le mois d’août risque d’être le plus meurtrier . Aussi, au mois de mai, à la réanimation nous étions déjà à 5 malades , nous avions réduit notre capacité d’accueil, nous étions passé à 20 lits. Mais aujourd’hui, nous sommes allés jusqu’à 155 lits à la réanimation. », a-t-il expliqué

Avant d’ajouter que la situation risque d’être encore plus dramatique dans les centres de traitement si rien n’est fait par les autorités

« Hier, on avait 80 malades en réanimation dont 29 en situation critique et ils consomment beaucoup d’oxygène. Nous sommes passés de 5 à 10 bouteilles par jour, 50 bouteilles à la semaine. Nous sommes actuellement à une consommation de 200 bouteilles par jours, vous comprendrez que la pression est énorme tant sur les médecins, les malades qui sont là et sur l’économie du pays », a fait comprendre Dr Bouna Yattasaye

Mamadou Samba  Barry


A propos de l'auteur :

224infos