En ligne (connectés) : 0 24

Santé / MSHP : préoccupation du cabinet et les partenaires techniques et financiers sur la problématique des conteneurs du PEV en souffrance au port de Conakry

pev-sante

 

Ce jeudi, 04 août 2022, le cabinet du ministère de la santé a eu une séance de travail avec les responsables du PEV et les partenaires techniques et financiers sur la préoccupation  par rapport au  retard souvent accusé dans la livraison des conteneurs de vaccins destinés au Programme Élargi de Vaccination.

Présidée par le Secrétaire Général du département, les échanges ont porté essentiellement sur le pourquoi du retard des conteneurs du PEV au port de Conakry et comment y remédier.

Selon le constat, Malgré les efforts des partenaires techniques et financiers entre autre Gavi, Unicef, OMS, plusieurs conteneurs du PEV seraient frappés de surestarie pour plusieurs années. Et les frais des 7 derniers conteneurs à date s’élèveraient à 3 milliards GNF. Ce, pour cause de négligences ou de manquements professionnels a souligné le secrétaire général.

Choqué par les effets collatéraux de ces manquements en termes d’enfants victimes, Dr. Mohamed Lamine Yansané a tapé du point sur la table en insistant sur la nécessité de situer les responsabilités afin que les coupables payent les frais.

Pour éviter au département de continuer à vivre cette mésaventure, le cabinet et les partenaires ont envisagé de fédérer les efforts, en centralisant les démarches de dédouanement au niveau du ministère, avec point d’encrage madame la Chef de Cabinet avant de cibler des services comme la PCG ou le PEV comme des structures consignataires.

Satisfait du soutien et du pragmatisme des partenaires, le cabinet a même sollicité leur implication si possible dans le processus de dédouanement afin de favoriser la livraison rapide des produits pour éviter que des enfants des zones reculées meurent de rougeole.

Doléance à laquelle les partenaires ont préféré ne pas donné de réponse favorable en attendant de prendre l’angle avec leurs hiérarchies.

Comme solution rapide à la situation des 7 conteneurs du PEV en souffrance au port de Conakry, le cabinet et les partenaires ont opté pour la procédure d’enlèvement provisoire.

À souligner que ces conteneurs médicaux ont été octroyés par les partenaires techniques et financiers au MSHP, dans le cadre de la vaccination contre les épidémies.

Service de communication

 

 

Kadiatou Barry pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos