En ligne (connectés) : 0 13

Polémique autour d’un produit à Dubréka : le gouvernement donne des explications sur la nature du médicament (communiqué)

ministre-sante-guinee

En date de 18 Mars 2019, nous avons été saisis par les autorités sanitaires de Dubréka, Coyah et autres sources, de la survenue de réactions suite à l’administration d’un médicament du nom de “Praziquantel“ pour traiter les personnes porteuses du parasite de la Bilharziose.

Mesdames, Messieurs,

Depuis plus de 15 ans, le Ministère de la Santé, en collaboration avec les partenaires, a mis en place un Programme appelé Maladies Tropicales Négligées (MTN).

Parmi ces maladies figure la Bilharziose qui a été détectée dans plusieurs préfectures de notre pays, principalement en Haute Guinée, Guinée Forestière et certaines préfectures de la Basse Guinée dont Dubréka, Coyah et Fria.
Ce Programme utilise ce médicament Praziquantel pour faire des traitements de masse dans nos villages depuis plus de 15 ans. 
En 2018, des citoyens de certaines Préfectures des Régions de N’Zérékoré, Kankan, Faranah et Mamou ont été traités.
Pour ce début 2019, ce traitement était prévu dans les Préfectures de Coyah, Dubréka, Fria et Mamou.

Mesdames, Messieurs,

Ce médicament approuvé par l’OMS, est indiqué pour le traitement de cette maladie depuis environ plus de 30 ans. À ce jour aucune réaction majeure menaçant la vie ou ayant entrainé la mort n’a été enregistrée ou notifiée auparavant chez nous ou ailleurs.

Mesdames, Messieurs,

Mon Département, au nom du Gouvernement, a pris toutes les dispositions nécessaires pour la prise en charge gratuite de tous les cas de réactions survenus ou enregistrés dans les localités concernées.

Le traitement de masse avec ce médicament est suspendu !
Une investigation sera faite autour des cas survenus, pour identifier les raisons liées aux malaises constatés.
Chers Concitoyens, nous vous invitons à garder votre calme et référer tous les cas dans nos structures sanitaires.
Le Ministère de la Santé sait compter sur l’esprit civique des uns et des autres et lance un appel au calme !

Je vous Remercie.

Le Ministre d’État
Ministre de la Santé


A propos de l'auteur :

224infos