En ligne (connectés) : 0 27

Délestages du courant électrique à Conakry : un coup dur pour les soudeurs

Soudeur-nongo

Depuis quelques temps la capitale renoue avec le traditionnel Tour-Tour dans la desserte du courant électrique. Plusieurs quartiers de la capitale n’ont pas de lumière. Ce  délestage du courant électrique ne reste pas sans conséquence dans les ménages et sur les activités génératrices de revenus.

Traditionnel recommencement. Le courant électrique est devenu une denrée très rare dans la capitale Conakry. Le délestage bat son plein.

Une situation qui porte un coup dur sur les activités génératrices de revenus notamment dans le domaine de la soudure. Ils sont nombreux ces ateliers qui ne fonctionnent pas comme d’habitude.

Alpha Oumar Diallo soudeur dans le quartier de Nongo dans la commune de Ratoma dénonce cet état de fait. Pour lui, cette situation donne un coup de frein aux activités.

« Le manque du courant électrique fatigue énormément parce que nous avons des travaux et il ya des délais qui sont là et le client met la pression  donc s’il n’ya pas de courant électrique on est vraiment bloqué », dit-il.

Dans cet atelier de soudure, pour palier à ce délestage du courant électrique, les responsables  sont obligés de faire fonctionner un groupe électrogène qui a également un coup très élevé, afin de rendre les travaux à temps.

Soudeur-nongo-2

« On a cherché juste un moteur pour se débrouiller pour faire quelques travaux. Le moteur et le courant ce n’est pas la même chose. Si par exemple il ya le courant on aura plus d’apprentis  qui seront là mais avec le moteur on est carrément limité. On peut consommer parfois 5 à 10 litres de carburant et cela aussi en fonction du travail qu’on a ici », indique Alpha Oumar Diallo.

Par ailleurs, ce maitre soudeur fait une invite aux autorités en charge de l’électricité de tout mettre en œuvre pour trouver une solution rapide aux délestages du courant électrique que connait la capitale Conakry.

« Il faut vraiment qu’une solution soit trouvée  à ce délestage du courant électrique. La population souffre énormément avec ça et personne ne peut rester en dehors du courant. Donc il faut vraiment qu’une solution soit très vite  trouvé à cela », plaide Alpha Oumar Diallo.

Selon certaines indiscrétions ce délestage est lié à une panne au niveau du barrage électrique de Kaléta. Pour l’heure, c’est silence radio au niveau du ministère de l’énergie.

N’Famoussa Siby, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos