En ligne (connectés) : 0 37

Violence contre les femmes en Guinée : le phénomène persiste et inquiète les activistes

Lamarana

Chaque année on enregistre de plus en plus de cas de viol sur les femmes, mais aussi sur les enfants et les bébés. Ce phénomène est devenu très inquiétant pour les parents des victimes et la population. Hassatou Lamarana Bah activiste de la Société Civile s’explique sur les causes des violences faites aux femmes en Guinée.

« Je voudrais que vous sachiez d’abord si vous voyez on enregistre en longueur de journée des violences faites aux femmes c’est que maintenant les gens ont eu l’audace de dénoncer parcequ’avant il y avait des violences mais les gens avaient peur de dénoncer à cause des coutumes, a cause du poids de la famille dont les gens avaient peur de dénoncer. »

Le mode vestimentaire des jeunes filles est ce aussi une des causes qui accentue les viols en Guinée ? L’activiste répond

« L’habillement ne veut pas dire qu’il faut abuser de la fille, sinon une petite fille de 3 ans n’allait pas être violée, un bébé de 40 mois sa c’était l’année passée un homme de 40 ans à doigter un bébé de 40 mois donc ce n’est pas l’habillement c’est un problème psychologique. », dit-elle.

Hassatou Lamarana invite par ailleurs au respect des textes et lois mais demande  aussi des sanctions plus sévères contre les présumés auteurs de viols.

« Il faudrait d’abord qu’il y est vraiment cette sanction parce que force est de reconnaitre qu’aujourdhui vraiment il ya de ces présumés auteurs de viols qui sont en prison mais quelques jours ou après ils ne sont plus en détention donc il faudrait vraiment que nous partions au delà c’est bien beau de dénoncer c’est bien beau de sensibiliser mais il faudrait vraiment qu’on respecte les textes et lois qui sanctionnent vraiment le bourreau. » , indique t-elle.

Le dernier cas en date s’est produit à Mandiana ou un homme à introduit un couteau dans la partie génitale de sa femme prétextant que cette dernière lui a trompé avec un autre.

Habibatou Binta Diallo


A propos de l'auteur :

224infos