En ligne (connectés) : 0 27

Affaire Jardins du 2 Octobre à Conakry : Du n'importe quoi ? Témoignage du PDG des Productions Tidiane World Music

jardins-2octobre-ckry

Depuis quelques jours, des rumeurs circulent sur les réseaux sociaux sur l'existance d'une possible cession bail de l'espace des jardins du 2 octobre à Conakry. Le seul espace public vert de CONAKRY situé à l’enceinte du Jardin 2 octobre aurait été cédé en partie aux turcs pour y bâtir un centre commercial (super-marché).

M. Tidiane Soumah avait son siège de sa structure Les Productions Tidiane World Music dans l'enceinte de ce jardin plein air et il témoigne de sa situation vecue dans l'affaire des Jardins du 2 octobre. Il émoignage sa deception en tant que victime :

Le Siège de Tidiane WorldMusic, y était depuis juillet 2011, grâce au temps du régime de CNDD.
Mai 2013 , Août 2015 , 2017 , avec un régime civil, sur 3 rénovations sur fond propre à la hauteur de 60.000 euros sur un bâtiment de l'état , et malgré notre absence de 3 ans de la Guinée , le loyer était intégralement payé de 10 ans , jusqu'au moment de nous mettre au dehors , sans aucunes règles humaines .
A cause de notre position publique sur le 3eme mandat , on ne savais plus à qui nous adresser en Guinée , autant que les autres occupants , tous les acteurs culturels, ou de la restauration, qui y siégeait ont été vidés, sans réparation financières, comme des voleurs chez eux en Guinée , au profit d'un projet turque .
On a perdu notre investissement de plus de 60.000 euros visible, 10 ans de loyer payé, et sans aucun dédommagement, comme les autres occupants d'ailleurs .
Nous sommes convaincu sans ce cadeau de Dieu du 5 septembre 2021, on était pas loin d'être vendu comme pays aux autres nations , par la corruption et le gai personnel .
Au moins 15 compagnies, ont été mises au dehors, en silence.
Ne me laissant pas faire d'habitude en Guinée et étant absent , opposé au 3eme mandat , j'ai fermé pour une fois ma bouche , car les autres étaient aussi impuissant surplace face à une famille au pouvoir pour nous humilier et nous jeter au dehors .
Sans activités à cause du virus corona ou Ebola , le loyer était toujours payé avec reçu.
Nos équipements sont dans un garage en ce moment à Conakry.
La haine et le manque de respect du citoyen, avaient gagnés ce pays Guinée.
Ni le volet enfants , ni le volet culture, ni la bibliothèque, ni nos investissements privés, n'avaient de l'importance.
Le commissaire Diallo , qui donnes à manger aux vols aériens, à perdu des milliards au même lieu, avec son épouse.
La Guinée était tout simplement sur le mauvais chemin, sans âmes.
Simple à comprendre.
Le pays était géré comme du business, aucune ligne d'une nation.
Un clan, chacun pour soi, Dieu pour tous.
Voilà notre témoignage de victime .
Tour le monde peut témoigner de nos investissements sans limites, aux jardins du 2 Octobre.
Dans nos dénonciations, on détient toujours des preuves ou références.
Déception totale.
NB: 3 rénovations en 10 ans.

Temoignage de Tidiane SOumah, PDG des Productions Tidiane World Music


A propos de l'auteur :

224infos